spot_img
   

5 moyens de tenir votre bonne résolution d’apprendre une langue étrangère cette année

-

Selon une étude réalisée par Babbel auprès de 10 000 utilisateurs européens et américains, 29% avaient pris début 2015 la bonne résolution d’apprendre une langue étrangère, soit 2 fois plus que la seconde « bonne résolution » qui était d’être moins stressé. À l’heure où nous mettons à jour cet article, le Covid ayant fait exploser les cours en ligne et les apps d’apprentissage des langues à distance, on peut imaginer que les bonnes résolutions concernant des progrès en langues étrangères sont encore plus nombreuses.

Mais ce n’est pas tout de rêver qu’on va pouvoir s’exprimer dans une nouvelle langue et parler sans crainte à des étrangers, il faut aussi prendre des mesures pour ne pas lâcher l’affaire après quelques semaines. Suivez nos conseils et vous verrez comment opère la magie de l’apprentissage linguistique : tenir votre engagement de progresser dans une langue, c’est finalement réaliser 5 bonnes résolutions en 1 seule!

1. Combler les temps morts intelligemment

Vous passez probablement du temps dans les transports, dans les files d’attente ou chez le médecin, il vous arrive peut-être parfois d’avoir envie de prendre une pause-café seul, juste pour vous détendre. Comme pour nous tous, vos journées contiennent certainement un grand nombre de temps morts qui pourraient être utilisés de façon constructive. Gardez-en quelques-uns pour rêvasser et laisser souffler votre esprit, et pour les autres, ayez le réflexe « je m’exerce ».

Car le grand nombre d’applications web et mobiles dédiées aux langues sont autant de moyens de s’exercer tout en se distrayant. Certes il faut de la volonté pour ne pas succomber à l’envie de battre votre dernier score sur le jeu addictif dans lequel vous êtes peut-être tombé, mais c’est aussi une question d’habitude. Choisissez une application linguistique qui offre assez de fun par rapport à ce dont vous avez besoin pour vous motiver, et imposez-vous un rythme avec des rappels à l’ordre!

Certaines applications sont entièrement gratuites, elles permettent de débuter. Celles qui offrent un vrai programme d’apprentissage sont payantes mais le budget est vraiment limité (quelques euros par mois, bien moins que des cours avec un professeur). D’autant plus si vous profitez des promotions qui ont lieu un peu toute l’année, selon les apps. Consultez notre page Promotions et bons plans, ou abonnez-vous au blog pour ne pas manquer les prochaines offres.

2. S’ouvrir à une culture

Une langue, c’est un peu la marque de fabrique d’une culture. Si vous voulez apprendre le japonais, vous vous intéressez probablement à la culture nippone, peut-être même êtes-vous fan de mangas ou de shônen. Ca tombe bien, vous mêlerez ainsi l’utile à l’agréable : prenez l’habitude de lire vos livres favoris ou de regarder les épisodes de vos séries préférées en VO.

Une astuce : utilisez les outils qui vous aideront à les comprendre, et n’hésitez pas à les regarder plusieurs fois pour repérer les règles de grammaire et nouveaux mots de vocabulaire. Fleex est par exemple une solution très utile pour vous aider à progresser en ajoutant à vos vidéos un mix de sous-titres en anglais et dans votre langue maternelle.

Songez également à suivre les actualités des pays où cette langue est parlée. Ecoutez la radio ou regardez des vidéos présentant les informations d’un pays étranger, c’est un bon moyen de se faire l’oreille tout en découvrant des sujets d’actualité intéressants.

3. Se faire de nouveaux amis

Les limites de ma langue sont les limites de mon monde. Citation du philosophe Ludwig WittgensteinSi vous approuvez cette citation de Ludwig Wittgenstein, alors élargissez votre monde, n’ayez pas peur de l’autre car il peut vous enseigner bien plus de choses que vous ne l’imaginez.
Les réseaux sociaux donnent l’opportunité de trouver des personnes avec lesquelles vous pourrez apprendre une langue étrangère de manière naturelle, en la pratiquant à l’écrit ou à l’oral.
C’est aussi l’occasion de nouvelles rencontres qui, au-delà du plaisir d’échanger avec de nouvelles personnes, vous obligeront à communiquer de façon régulière. Profitez-en pour trouver quelqu’un qui partage vos passions, vos échanges n’en seront que plus prolifiques !

Si vous êtes timide, commencez par former un tandem linguistique avec un autre apprenant. Vous pourrez ainsi dialoguer sans être vraiment face à quelqu’un. Et qui sait, ces nouveaux amis vous ouvriront peut-être de nouvelles possibilités, comme par exemple un voyage à l’étranger ?

4. S’offrir un beau voyage

Pour réellement progresser dans une langue étrangère, partir à l’étranger reste le meilleur moyen. Si les séjours linguistiques sont bien plus efficaces que des cours de langue, c’est parce qu’ils vous font pratiquer la langue dans son contexte culturel. Et ici, impossible de tricher (même les dictionnaires et apps de traduction vous seront d’une aide limitée) : vous aurez l’obligation de progresser pour comprendre l’environnement qui vous entoure.

Nous espérons tous que 2022 marquera la fin du Covid. Quoiqu’il en soit, la pandémie nous a fait réaliser qu’il y a un bon nombre de belles découvertes à faire à 2 pas de chez nous. Depuis la France, on peut visiter un bon nombre de pays voisins et pratiquer une autre langue, profitons-en.

Apprendre une langue étrangère en voyageant (lac Tahoe, USA)
Bien sûr, pour sortir de sa zone de confort et se forcer à parler, un séjour en immersion est plus propice que des vacances à l’étranger en famille ou entre amis. Allez, une fois n’est pas coutume, offrez vous un beau voyage quel qu’il soit, et mettez-le sur le compte de votre bonne résolution de progrès linguistiques !

Nous avons créé le guide « Bien choisir son séjour linguistique » pour vous montrer la variété des séjours linguistiques qui sont possibles à tout âge, et pour vous aider à choisir la formule qui convient à vos besoins et à votre budget. Vous pouvez le télécharger gratuitement en nous laissant vos coordonnées.

5. Se créer de nouvelles opportunités professionnelles

Une langue parlée couramment est à la fois un facteur d’embauche et une source de nouvelles opportunités professionnelles pour celui qui est en poste. Au-delà de l’anglais qui est bien souvent indispensable pour se faire embaucher, la maîtrise d’autres langues est un plus qui pourra faire décoller votre carrière. Annoncez à votre employeur qui veut se développer dans les pays émergents que vous parlez le chinois ou le russe et vous aurez soudain une attention particulière de sa part…

D’autre part, si vous apprenez une langue le pays est susceptible de vous accueillir à bras ouverts. Et une fois là-bas, les employeurs du pays d’accueil seront heureux d’avoir une personne maîtrisant le français.

Bref, apprendre une langue étrangère c’est se créer de nouveaux horizons professionnels. Rôle international, mission ponctuelle à l’étranger ou expatriation, tout est envisageable et tous en valent vraiment la peine. Notre rubrique sur les stages et jobs à l’étranger vous orientera sur les certifications nécessaires, la façon de valoriser les langues sur votre CV ou pendant un entretien, etc.

Vous aviez pris la résolution d’apprendre une langue cette année ? Tenez-la, c’est une bonne résolution qui en cache d’autres. Au-delà des 5 conseils ci-dessus, soyez clair et honnête avec vous-mêmes. Réfléchissez à votre disponibilité et à votre réelle motivation, et définissez dès aujourd’hui un programme pour l’année avec des objectifs précis, mois après mois.
Consultez les différents onglets de ce site pour vous aider à choisir des outils adaptés à votre niveau et à chacun de ces objectifs, c’est la condition sine qua non pour réussir. Faites-nous confiance et nous vous promettons une belle progression… rendez-vous fin décembre 😉

  1. merci pour toutes les informations que vous donnez dans cet article ! j’étais en train d’étudier les langues 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez ici votre commentaire
Ecrivez votre nom ici

Postez un commentaire et recevez 4 cours gratuits !

Que cherchez-vous ?

Restons connectés

La sélection du moment