spot_img

Tout savoir sur les groupes d’échanges et tandems linguistiques

-

Si apprendre une langue semble inaccessible à certains, c’est bien parce que cela nécessite de s’investir sur le long terme et dans plusieurs voies, pour maitriser la langue à l’écrit et à l’oral. Et ce qui pêche le plus généralement, c’est l’expression orale. Car c’est le plus difficile à pratiquer, surtout si on a un budget limité.

Les groupes ou tandems pour des échanges linguistiques répondent à ce besoin. Ils existaient avant la pandémie, en présentiel ou virtuellement. Elle a bien sûr favorisé le développement des échanges virtuels, mais rassurez-vous, il est encore possible de participer à des groupes d’échanges et de rencontrer des étrangers pour de vrai !

Dans cet article nous faisons le point sur les bénéfices de ces échanges de conversation, sur les profils des personnes avec qui vous pourrez créer un tandem linguistique ou un groupe d’échanges, comment les trouver pour discuter sur le web ou en face-à-face, et comment rendre vos conversations efficaces.

Les bénéfices des échanges de conversation, à 2 ou au sein d’un groupe

Vous apprenez une langue avec une méthode, une app ou des ressources diverses, vous avez éventuellement pris des cours avec un professeur, bref vous avez acquis du vocabulaire, des règles de grammaire, des expressions… Mais malheureusement cela ne suffit pour être à l’aise lors d’une vraie conversation, dans un cadre décontracté où vous aimeriez que les mots vous viennent sans hésiter.

S’exercer en parlant à des étrangers ou avec d’autres apprenants permet d’échanger de façon plus réelle que lors d’un cours. C’est aussi travailler son accent, répéter des expressions du langage courant, mettre à l’épreuve votre compréhension orale. Et autre élément non négligeable : c’est aussi vaincre sa timidité et ne pas rester seul derrière son livre ou son écran.

Un groupe de jeunes se rassemble à une soirée jeux pour pratiquer une langue étrangegère
Crédit photo @Freepik

Participer à des groupes d’échanges linguistiques

Ces groupes permettent à des personnes d’apprendre une langue étrangère en échangeant avec des personnes natives ou avec d’autres étrangers apprenant une langue. Ils existent dans de nombreux pays et pourront donc aussi vous être utiles si vous voyagez ou si vous vous expatriez.

Selon l’objectif du groupe (rencontres, échanges culturels, apprentissage linguistique…), l’organisation des événements varie. Quand la raison d’être du groupe est de pratiquer une langue, les échanges se font généralement en deux temps. Vous discutez par exemple avec votre interlocuteur dans votre langue maternelle pour lui permettre de la pratiquer. Puis les rôles s’inversent et vous échangez dans sa langue natale afin de pratiquer cette langue à votre tour.

Une sorte de speed dating linguistique finalement, et d’ailleurs quelques organismes ont tenté d’organiser des « Language Dating ». Ainsi avant le Covid, les membres inscrits sur l’application Leeve (que nous vous présentons un peu plus bas) se rencontraient lors de Language Dating organisés dans différentes villes. À l’étranger aussi, ces rendez-vous linguistiques se sont répandus. Je me souviens que lorsque nous habitions à New York, le groupe French Morning (connu pour son magazine web pour les francophones aux USA) avait organisé des soirées de ce genre pour que les francophones pratiquent leur anglais avec des américains, et réciproquement. Puis vint le Covid…

L’avantage majeur de ces événements réside dans le fait de pouvoir échanger avec des locuteurs natifs. Et de ce fait, au-delà de l’apprentissage linguistique, vous pourrez découvrir et mieux comprendre la culture de leurs pays.

Comment trouver des groupes de natifs et participer à leurs activités ?

L’idée étant de s’insérer au sein d’un groupe d’étrangers, vous pouvez rechercher des informations auprès des organismes qui leur sont destinés : ambassades, universités, centres culturels, écoles de langue et notamment de FLE (français langue étrangère), etc. Et pourquoi pas aussi les commerces prisés par ces communautés étrangères : librairies, magasins important des produits locaux… Demandez-leur s’ils connaissent des groupes ou des apprenants qui seraient heureux d’échanger avec un français, mettez éventuellement une annonce dans une école de langue, forcez-vous à faire ce premier pas, c’est souvent le plus difficile !

Sur internet, des sites vous aideront également à trouver des groupes d’échanges. On pense notamment au Polyglot Club ou à des associations qui organisent des rencontres dans de nombreuses villes, du type « Café des langues ». Une simple recherche sur le web ou sur Facebook avec des mots-clés comme polyglotte, cafe, multilingue, devrait vous donner plusieurs pistes.

Voici 3 noms que vous entendrez souvent si vous recherchez des groupes d’internationaux dans votre ville :

Polyglot Club, le plus connu en France et à l’international

Le Polyglot Club organise des échanges linguistiques dans le monde entier

Le Polyglot Club est une communauté d’échanges linguistiques gratuits. Bien qu’il propose désormais des cours et des échanges en ligne sous forme de chat-vidéo comme la plupart des plateformes, sa particularité est de continuer ce qui a fait sa popularité : l’organisation d’événements pour rassembler des communautés internationales, à travers le monde. Ainsi, à travers leurs ateliers, cafés polyglottes, soirées internationales, et divers événements en ligne, le Polyglot Club propose à ses membres de rejoindre un groupe et de participer à des rencontres, en présentiel ou virtuellement.

En complément, le site du Polyglot Club propose un certain nombre de services annexes : corrections et traductions, outils et services linguistiques (gratuits ou payants), vidéos d’apprentissage de langues, etc.

MeetUp, pour se rassembler selon ses centres d’intérêt

MeetUp organise des rencontres pour pratiquer les langues

L’objectif de MeetUp est de rassembler des communautés locales autour d’une thématique, quelle soit culturelle, sportive, artistique, sociale, professionnelles, etc. C’est ce qui fait l’intérêt de leurs événements qui ont lieu dans de nombreux pays : ils vous donnent l’opportunité de pratiquer une langue étrangère en participant à des activités qui ne sont pas liées directement à l’apprentissage linguistique. Si vous apprenez l’anglais par exemple, ne vous interdisez pas d’intégrer un groupe d’étrangers pour sa thématique sportive ou un groupe d’expatriés australiens cherchant à prendre leurs marques en France!

Ne vous étonnez pas de trouver des événements du Polyglot Club sur Meetup et inversement, les 2 plateformes cohabitent et les communautés recherchent de la visibilité des 2 côtés.

Leeve, la petite dernière pleine d’ambition

Logo de Leeve, l'app qui facilite les rencontres linguistiquesCréée en 2018 par une jeune française, l’application Leeve veut faciliter les rencontres linguistiques, notamment pour les voyageurs ou pour ceux qui sont nouveaux dans une ville et recherchent une communauté internationale près de chez eux. L’app permet de pratiquer une langue gratuitement en chattant avec des étrangers et de se faire des amis internationaux, géographiquement proches.

Elle a également lancée Myco (pour My Community), une app dans le même esprit mais pour les entreprises qui envoient des collaborateurs à l’étranger ou en reçoivent. Des établissements de l’enseignement supérieur peuvent aussi l’utiliser pour leurs étudiants.

Pourquoi former plutôt un tandem linguistique à 2

Un tandem linguistique consiste à faire équipe avec une personne pour pratiquer et se motiver l’un et l’autre dans l’apprentissage d’une langue.

Alors que le groupe d’échanges oblige à interagir avec des inconnus qui seront souvent différents à chaque session, le tandem permet de tisser un lien et d’installer un échange sur la durée. Pour beaucoup, ce sera plus facile pour se sentir en confiance et s’exprimer dans une langue encore mal maîtrisée. D’autre part, ça peut être plus efficace si on prépare bien ses conversations, en variant les sujets et en sélectionnant ceux qui correspondent à ses besoins, plutôt que d’enchainer des conversations dans un bar par exemple.

Autre avantage de taille : même si le Covid nous laisse enfin un peu tranquilles et permet la reprise des événements en groupe « pour de vrai », il est aujourd’hui beaucoup plus simple et plus pratique de trouver un correspondant et de former un tandem à distance, que de rencontrer physiquement des étrangers motivés pour vous apprendre leur langue. Quant aux événements de groupes on line, ce n’est clairement pas le top pour prendre la parole et échanger avec des inconnus.

Comment trouver son tandem linguistique

Visuel représentant des personnes qui échangent des conversations sur une plateforme webAutrefois on cherchait un correspondant, aujourd’hui on cherche un tandem. Eh oui, il faut s’adapter ! Le principe est le même mais adapté à l’ère du digital : les tandems se trouvent via des plateformes ou des apps, et échangent souvent virtuellement.

Plusieurs apps et sites rassemblent des natifs et des apprenants, gratuitement et parfois avec des formules Premium pour accéder à plus d’outils. Nous avons consacré un article entier à la façon de trouver un binôme qui correspondra à vos besoins, dans lequel nous vous donnons aussi quelques conseils pour que vos conversations ou rencontres linguistiques soient le plus efficace possible :

Voir les sites pour former un tandem linguistique

D’autres alternatives pour rencontrer des étrangers

Au-delà des groupes d’échanges ou des tandems à but linguistique, d’autres solutions vous permettront de côtoyer des étrangers et de pratiquer leur langue ou l’anglais comme langue commune. On pense notamment à

l’accueil ponctuel d’un étranger chez vous. Des sites comme celui de l’Hospitality club permettent à leurs membres de bénéficier d’un accueil gratuit en s’engageant à respecter les valeurs de bases de l’hospitalité. Vous connaissez certainement aussi le principe du couch surfing : si vous avez un lit ou un canapé disponible (et l’esprit ouvert !) proposez d’héberger gratuitement un étranger le temps d’une nuit, ou plus.

l’accueil d’un étudiant étranger pendant quelques semaines ou quelques mois. Pour en savoir plus, lisez notre article sur l’accueil d’un lycéen, d’un bénévole ou d’un étudiant dans votre famille.

> et bien sûr, les voyages ! Pratiquez le wwoofing (en échange de quelques heures d’aide journalière dans une exploitation agricole, vous êtes hébergé et nourri) ou le couch surfing pour voyager moins cher et rencontrer un maximum de locaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez ici votre commentaire
Ecrivez votre nom ici

Que cherchez-vous ?

Restons connectés

La sélection du moment