Article mis à jour le 25 janvier 2019

On ne compte plus les parents autour de nous qui nous demandent comment trouver une famille pour réaliser un échange linguistique pour leur enfant. On aimerait tellement leur donner une réponse miracle, du type « c’est simple, allez sur ce site, vous trouverez forcément la famille qui correspond exactement à vos critères ». Malheureusement ce n’est pas si simple et il va falloir préciser un peu votre pensée pour que nous puissions vous aider à trouver votre bonheur.

Nous avons classé en plusieurs catégories les sites web et associations qui existent pour les échanges linguistiques, sachant que nous parlons généralement d’un échange réciproque entre 2 familles mais que cela s’étend parfois à un accueil simple sans réciprocité.

Avant tout, demandez à l’école de votre enfant et à votre mairie s’ils ont des programmes d’échanges de séjours linguistiques. Beaucoup d’échanges entre familles se font grâce aux partenariats développés entre plusieurs écoles et aux jumelages entre villes. Si cette piste ne donne rien, ne vous découragez pas, le reste de l’article est fait pour vous ! Sachez qu’il vous faudra un peu de patience pour mettre en œuvre un échange avec une famille mais l’enjeu en vaut vraiment la peine.

Affiche Recherche famille pour échange linguistique1. Les associations proposant des échanges de jeunes de 8 à 18 ans

Plusieurs associations oeuvrent pour l’immersion des jeunes à l’étranger puisqu’il n’est plus à démontrer que ces expériences leur apportent un enrichissement culturel et personnel incroyable. Bien souvent ces associations préfèrent organiser des échanges de longue durée (au moins 3 mois) qui ont donc lieu pendant l’année scolaire. Nous présentons cette option et les organismes dans un autre article :

Voir les associations pour partir 3 à 10 mois à l’étranger

Cependant certaines associations proposent aussi des échanges de plus courte durée qui peuvent se dérouler pendant les vacances. Celles qui se limitent à vous mettre en relation permettent de limiter les frais par rapport à un séjour linguistique classique. Selon les cas, la famille accueille gratuitement votre enfant ou un accueil réciproque est demandé en échange.
Et l’avantage par rapport à un séjour linguistique en famille d’accueil acheté auprès d’un organisme est que vous connaitrez à l’avance dans quelle famille votre enfant va « atterrir »!

Nous avons listé ici les associations que nous avons trouvées, n’hésitez-pas à nous écrire si vous en connaissez d’autres.

  • L’association EN IMMERSION propose à des jeunes de 12 à 16 ans de participer à un échange linguistique et culturel en réciprocité, au Canada anglophone. Ce sont des séjours de 3 ou 4 semaines pendant les vacances d’été, soit 6 à 8 semaines en comptant l’accueil du canadien. En plus de trouver la famille, l’association organise le voyage (assurances, accompagnateurs…). Par conséquent, les tarifs sont de 1200€ pour 2-3 mois (hors billet d’avion pour lequel il vous faudra ajouter environ 1200€).
  • Kinder Exchange organise des échanges réciproques pour les jeunes de 10 à 18 ans. Vous remplissez un dossier détaillé et Kinder Exchange vous met en relation avec une famille en essayant de prendre en compte du mieux possible les centres d’intérêt de votre enfant. Echanges possibles avec l’Espagne, le Royaume Uni, l’Irlande, l’Italie, le Canada, les États-Unis, l’Allemagne ou la Chine. Frais de 80 € pour l’inscription à l’association et 320 € de frais de dossier (ces derniers vous seront remboursés s’ils ne trouvent pas de famille).
    A noter : les demandes étant trop nombreuses pour les pays anglo-saxons, il faut vous abonner à leur page Facebook pour postuler dès que vous voyez une famille qui correspond à votre besoin.
  • Le programme d’échanges de séjours de BELAF concerne uniquement des voyages de 2 semaines entre la France et l’Angleterre. L’échange réciproque est à organiser pendant les vacances scolaires d’une même année. Les frais sont de 100 euros. BELAF est un organisme de séjours linguistiques créé en 1975, qui se concentre sur le UK et l’Espagne. Pourtant certaines familles nous ont informés qu’elles n’avaient pas obtenu de résultat satisfaisant car les échanges proposés n’étaient pas en adéquation avec leurs critères. A ce jour nous ne sommes pas certains ces échanges soient possible sur la France entière.
  • Les Rotary clubs ont également un programme d’échanges de jeunes de 15 à 19 ans, généralement pour des durées d’un an mais parfois pour des séjours courts en-dehors des périodes scolaires. Bien qu’il soit ouvert à tous, le programme implique de répondre à un certain nombre de critères et il faudra que votre enfant ait un parrain appartenant à un Rotary club. Des frais de dossier sont à prévoir et la procédure est assez longue pour trouver une famille, prévoyez votre séjour près d’un an à l’avance, ce sera plus sûr.

2. Les plateformes web de mise en relation de familles pour des échanges linguistiques

Nous avons retenu plusieurs sites développés expressément pour permettre aux familles qui souhaitent échanger un séjour linguistique de se rencontrer… virtuellement dans un premier temps, avant de concrétiser le voyage. Certains ont étendu la notion d’échange à une possibilité d’être accueilli sans accueillir en retour, mais tous sont partis de l’idée de mettre en relation des familles souhaitant faire vivre à leurs enfants ce type d’expérience.

Notre principe étant toujours de vous livrer un maximum d’informations et de commentaires personnels sur les solutions dont nous parlons, nous vous les présentons dans un article dédié. Vous verrez que certaines sont entièrement gratuites alors que d’autres n’autorisent les échanges qu’entre abonnés au site.

Voir les sites de mise en relation de familles

3. Les sites pour trouver un correspondant

Trouver un correspondant avec qui votre enfant a des affinités est une première étape vers l’échange linguistique. Ces sites web permettent à votre enfant de sélectionner son correspondant selon ses souhaits. Il s’organisera ensuite avec lui pour échanger des messages ou discuter par skype, avant de lui proposer éventuellement d’organiser un échange de séjours.
Avec cette solution, attention à bien connaître la famille de ce correspondant car il n’y a évidemment pas de garantie sur la famille par le site : organisez plusieurs vidéo-chats, explorez les environs sur Google Maps, comparez avec les photos qu’ils vous auront envoyées, etc…
L’inconvénient de ces sites est qu’ils sont souvent peu attractifs. Des milliers de jeunes s’y enregistrent car ils sont gratuits et le nettoyage est rarement fait. A vous donc (ou plutôt à votre enfant !) de s’y coller, mais notre conseil est d’utiliser ces sites plutôt si vous souhaitez une solution entièrement gratuite et que vous n’avez pas trouvé votre bonheur via les 5 plateformes d’échanges de séjours que nous avons citées précédemment.

  • Penpal-Gate.net est un portail pour les correspondants du monde entier, un peu plus « user friendly » que les autres.
  • Students of the world : les plus nombreux sur ce site sont les français et les américains, mais il y a aussi un bon nombre de britanniques, chinois, coréens et australiens.
  • IPF PenFriends : Un peu rétro, l’objectif du site étant plutôt de s’envoyer des courriers. Il faut payer pour être mis en relation avec plusieurs profils qui sont choisis par le site.
  • ePals : Ce site sert surtout à connecter les écoles entre elles via les profs.

4. Plutôt que l’échange de séjours, l’échange de bons procédés

Certains organismes vous proposent d’échanger un service plutôt qu’un accueil réciproque pour un séjour linguistique. C’est une formule qui est notamment intéressante si vous n’avez pas le logement adapté pour accueillir facilement un étranger. Etant donné qu’un vrai service est attendu en retour, ces échanges s’adressent plutôt aux enfants plus âgés ou aux adultes. En voici quelques exemples : .

Et pour les adultes uniquement cette fois:

  • L’organisme linguistique WEP propose un programme appelé Language Buddy. Il s’agit d’un échange culturel et linguistique avec une famille d’accueil bénévole qui, en échange du gîte et du couvert, vous demandera quelques cours de français par semaine. Ici, nul besoin de justifier d’une expérience dans le domaine de l’enseignement. Les cours doivent être tournés vers la conversation et seront répartis entre 3 et 15 heures hebdomadaires selon la destination choisie. Vous pourrez par exemple proposer à vos hôtes de partager un repas « à la française » en discutant en français pendant ce repas, ou leur suggérer des lectures de livres, ou encore leur conseiller des films et échanger à leur sujet. Le reste du temps les échanges se font en anglais, ce qui en fait un programme d’immersion pour adultes très intéressant.
  • Culture Go Go (l’ancien « My Family Abroad ») est une start-up qui a lancé le concept de l’accueil en échange de conversation en anglais : l’hôte accueille chez lui des visiteurs qui vont le faire parler anglais et l’aider à progresser. Il n’y a pas de limite de temps, l’accueil peut durer une soirée ou plusieurs semaines, finalement c’est un peu le concept de l’accueil du correspondant mais pour les adultes (avec une charge donc beaucoup plus limitée!)
  • Vous pouvez aussi explorer les plateformes d’échanges d’une ou plusieurs nuitées contre des services. Nous pensons notamment aux sites de wwoofing (en échange de quelques heures d’aide journalière dans une exploitation agricole, vous êtes hébergé et nourri) ou de couchsurfing (accueil gratuit chez l’habitant) ou à celui de l’Hospitality club.

Nous espérons que cet article vous aura été utile. Si c’est le cas, partagez-le avec vos amis… ou avec la terre entière puisque plus il y aura de familles pour échanger à travers le monde, plus ce sera facile de trouver la bonne !

Votre guide à télécharger :
Téléchargez gratuitement le guide sur les séjours linguistiques

24 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Nous sommes une famille normande avec 3 garçons de 14, 12 et 8 ans.
    Notre fils aîné va s’inscrire l’année prochaine en filière Abibac. Dans ce cadre, il doit trouver un correspondant pour l’accueillir 3 mois en Allemagne. Le correspondant sera accueilli trois mois chez nous.
    Nous recherchons un garçon qui a le même profil que notre fils. Il pratique la natation et passe beaucoup de temps à lire. Il aime beaucoup l’histoire et fait des jeux de stratégies.
    Nous avons une grande maison avec une chambre pour accueillir et sommes tous les deux enseignants.
    Nous espérons trouver un futur ami allemand pour toute la famille !
    A bientôt
    La famille Potier

    • vous pouvez trouver des contacts de familles sur le site de l’OFAJ et sinon kinder exchange propose quelques échanges long avec l’allemagne contactez les. Sinon il y a les sites déchanges écrit qui permettent peut être de trouver mais cela demande du temps. Rapprochez vous des professeurs d’allemand qui ont souvent des contacts en allemagne avec des prof de français. Dernière solution c’est de contacter les établissement allemand et de dire ce que vous cherchez avec un peu de chance ils transmettrons à des profs ou mieux des élèves.

  2. Bonjour

    Nous sommes une famille avec 2 garcons de 10 et 16 ans et nous vvoudrions accueillir un jeune de 15 16 ans d un pays anglophone à la maison pendant 2 ou 3 semaines cet été.
    L année passée nous avons accueilli 2 garçons via EF mais nous n avons fait plutot famille  » hiotel » les 2 jeunes ayantt toutes leurs activités avec EF.
    Nous avons été un peu déçus.
    Notre idée est d accueillir vraiment à la maison et de faire participer le jeune à notre vie de famille pendant l été. Nous habitons dans le sud de la France a SAINT RAPHAEL. Et pourquoi pas que notre fils de 16 ans soit accueilli aussi en retour .
    Auprès de quelle association m adresser ? Merci de votre aide
    Isabelle
    Mail isa.quignon@free.fr

  3. Bonjour! Hi!
    Je suis française, prof d’anglais et accessoirement (!) maman de trois enfants (16, 13 et 9 ans).
    Je souhaiterais que mon fils aîné, actuellement en classe de Seconde générale fasse un séjour en immersion pendant le mois de juin puisqu’il n’aura plus cours à cette période (3 semaines seraient l’idéal!)
    Nous habitons à Epinal dans la région Grand-Est (dans les Vosges) près de Nancy et nous serions heureux de recevoir en retour des hôtes anglophones d’où qu’ils viennent… (ils seront très bien reçus car nous avons l’habitude d’accueillir et de côtoyer du monde car nous avons des chambres d’hôtes)

    N’hésitez pas à prendre contact!!
    Merci et à bientôt!
    Claire (chakacla@free.fr)

  4. bonjour à tous,

    Nous sommes une famille française, notre fille qui aura 14 ans au mois de juillet cherche une famille anglaise avec une fille de son âge, nous pourrons faire l’échange. POuvez vous me dire sur quel site sérieux puis je trouver une famille.
    merci pour vos réponses, ce serait pour les vacances scolaire de juillet.
    une semaine pour commencer, nous habitons Bergerac dans le Perigord, nous avons des vols pour l’angleterre plusieurs fois par semaine.

    • Il y a sur mon article complémentaire à celui-ci des sites sérieux qui proposent de mettre en relation des familles. Malheureusement sérieux ne veut pas dire que ça marche à tous les coups, la difficulté pour eux étant de trouver autant de familles « sérieuses » qu’ils ont de demandes du côté français.

    • Madame,

      Si ça vous intéresse, je peux vous mettre en relation avec un organisme, qui propose un échange de 6 semaines avec l’Australie.
      Votre fille partirait vers le 8 juin et en retour, vous accueillerez l’australienne vers le 10 décembre.
      Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : isabellelebaron1972@homail.fr

      Bonne journée

      • Bonjour,

        Un échange avec l Australie m interresse bcp pour mon fils de bientôt 16 ans.
        Pouvez-vous me donner le nom de l organisme ?

    • Il est compliqué de trouver des échanges pour cet âge là mes enfants on testé https://sites.google.com/site/echangeirlandais/ c’est un tout petit organisme ils ont peut d’enfants de 14 ans mais ma fille a pu partir il y a quelques années alors qu’elle avait 14 ans. La majorité des irlandais ont 16/17 ans pour des échanges. Ce sont des échanges sérieux avec un suivi régulier durant le séjour car c’est un tout petit organisme qui n’est pas une usine et donc peut faire un suivi plus personnalisé. Leur tarif reste abordable je trouve

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.