Pour que ce dossier sur les universités américaines vous aide à faire les bons choix pour vos candidatures, il nous faut maintenant vous parler de la qualité de vie pour un étudiant aux Etats-Unis et des critères à prendre en compte pour découvrir les campus qui vous correspondent le mieux.

En premier lieu voici de quoi mieux comprendre ce que proposent les universités à leurs étudiants en termes de logement et d’activités non-académiques (hobbies, sport, etc.).

Le logement

La qualité du logement et les options à disposition varient considérablement d’une université à l’autre, en raison notamment du paysage urbain (ou pas) et du coût de la vie dans l’état dans lequel est situé l’université. Une chambre dans un dortoir à Manhattan pourra en effet vous coûter plus cher qu’un charmant cottage partagé avec un autre étudiant à Urbana Champaign ou qu’une petite maison toute à vous à Saint-Louis.
Des aides au logement existent mais sont assez difficiles à obtenir. Il convient de se renseigner bien en amont pour évaluer les opportunités et constituer les dossiers.
Dans tous les cas, demandez-vous si vous préférez une vie de campus très communautaire, ou une vie urbaine beaucoup plus indépendante.

Les options :

[starlist]

  • Le dortoir : il a l’avantage d’assurer une immersion complète mais attention, le dortoir américain (dorm) n’est pas la Cité U.
    Concernant le coût, il peut y avoir des bonnes… ou des mauvaises surprises. Une place dans un dortoir à Manhattan peut par exemple coûter plus cher (1500$/mois pour certains) qu’une chambre en colocation dans un appartement en ville. Quitte à vivre dans 9m2, autant vérifier si on peut économiser. Il faut également noter qu’une chambre individuelle en dortoir peut coûter 1,5 à 2 fois plus cher qu’une chambre partagée.
    Concernant l’aspect pratique, il convient de vérifier où se trouve le dortoir par rapport à l’endroit où les cours vont être suivis. On pourrait penser que le dortoir est situé tout près des salles de cours. C’est négliger la surface couverte par les campus américains. Ceux-ci sont parfois éclatés en mini-campus sur des kilomètres. Vous pourriez par exemple réserver de bonne foi un dortoir à Rutgers University, et vous rendre compte qu’un trajet en bus de 50 minutes est nécessaire pour vous rendre à votre premier cours de la journée.
  • Les « maisons » : il s’agit ici des maisons situées sur le campus et partagées par 5, 10, ou 15 étudiants. Ce modèle n’est pas réservé aux fraternités et sororités (et autres Kappa Beta Phi), et il existe notamment beaucoup de maisons (houses) destinées à rassembler des étudiants de mêmes horizons pour promouvoir les cultures étrangères. Une maison française, une maison chinoise, une maison coréenne, etc. Les conditions d’accès sont soit la nationalité, soit l’intérêt académique pour la culture en question (ex. un étudiant suivant un cursus type Asian Studies). L’avantage est que l’université va souvent couvrir une grande partie des frais de logement dans ce cas, en contrepartie de quoi l’étudiant s’engage à organiser des activités culturelles, assurer des permanences, ou encore donner des cours de langue au sein de la maison. NYU, Columbia University et Rutgers University offrent par exemple des maisons françaises très actives.
  • Les logements privés : rien de nouveau sous le soleil, les prix sont indexés sur le marché immobilier. Il faut aller sur place pour prendre la mesure du rapport qualité / prix, et se mettre en mode « chasseur de bons plans » si l’on envisage de vivre dans une ville comme Boston, New York ou San Francisco, où les montants des loyers sont astronomiques.[/starlist]

Les questions à se poser :

  • Quelles sont mes attentes en termes de logement, et mon budget me permettra-t-il d’en disposer ?
  • L’université peut-elle financer une partie de mon loyer ? Si oui, quelles sont les conditions (bourse, on campus services ou part-time job en contrepartie) ?
  • La ville offre-t-elle une aide au logement pour les étudiants étrangers ? Y a-t-il des fondations privées offrant des bourses aux étudiants (sur le mérite, l’ethnie, etc.) ?
  • Quel est le nombre de places disponibles dans les dortoirs ou les maisons, et comment optimiser mes chances d’y accéder ?

Les conseils :

  • Contactez en amont les universités pour vous renseigner : divisions administratives pour les questions du logement (housing), associations étudiantes (student life), ou encore le département visé (Department of French par exemple, avec lequel vous pourrez parler français !)
  • Gardez en tête cette règle : premier arrivé, premier servi. Donc ne tardez pas pour vos dossiers.

Activités, passions, loisirs

Les universités américaines regorgent d’opportunités pour tester de nouvelles activités extra-scolaires, développer ses talents, voire devenir une étoile montante du sport, des arts ou de la culture. Certaines universités « géantes » proposent ainsi plus de 200 clubs et associations, des plus traditionnels (baseball, junior entreprise…) aux plus inattendus (avez-vous déjà rêvé de manier l’épée médiévale ?). Les universités situées en milieu urbain permettent, elles, d’associer activités sur le campus (on campus) et hors campus (off campus).

Gymnase d'une Université aux Etats-Unis
Gymnase de la University of North Georgia
Piscine olympique du MIT à Boston
Piscine olympique du MIT à Boston

Les activités extra-scolaires sont un critère très important à prendre en compte pour choisir son université. D’abord, parce que ces activités permettent à l’étudiant de se développer et de nouer des relations pour s’adapter plus facilement à son nouveau pays d’accueil. Ensuite, parce que l’évaluation d’un candidat à l’entrée des écoles ou encore sur le marché du travail repose en grande partie sur sa capacité à prouver sa valeur à travers ses succès et réalisations (achievements) ainsi que sa capacité à contribuer positivement à l’harmonie sociale (involvement). Enfin, si l’étudiant a réellement un bon niveau dans son domaine, il peut accéder à des bourses permettant de financer ses études sur une ou plusieurs années.

Les questions à se poser :

  • Quelles sont les activités disponibles sur le campus ? hors campus ? Par exemple, si vous êtes passionné d’équitation, le vrai challenge peut être de trouver un club hippique à moins d’une heure de route et desservi par les transports en commun. Compte-tenu de la masse de travail qui vous attend, tout temps économisé sur les transports est bon à prendre. Si vous êtes féru de littérature ancienne, vérifiez les ressources de la bibliothèque universitaire (il y a, par exemple, un trésor à Urbana Champaign). Si vous êtes nageur, sachez que la piscine olympique est une denrée rare sur le territoire. NE SOUS-ESTIMEZ JAMAIS LA DUREE DES TRANSPORTS AUX USA !
  • Quel est votre niveau ? Certaines associations semblent n’exister que pour la promotion et le rayonnement de l’université, et ne vont ainsi accepter que des étudiants confirmés, capables de gagner des compétitions nationales ou internationales. Pour reprendre notre exemple, si l’équitation est votre dada (!) depuis un an à peine, il y a peu de chances que vous soyez bienvenu dans le club de Rutgers, et à vous de vous débrouiller pour trouver un club privé.
  • Quel est le coût ? Renseignez-vous sur le montant des cotisations éventuelles pour les activités proposées sur le campus et sur la capacité de l’université à financer les équipements, et surtout, évaluez le coût des activités hors campus. Par exemple, si vous envisagez de faire de la danse à Manhattan, il est bon de savoir que 1h de cours coûte de $15 à $20.

[box type= »info » align= »aligncenter » width= »400px » ]

  • Les sites internet des universités recensent souvent les clubs et associations… Contactez-les !
  • Un bon niveau (sport, musique, arts, etc.) peut largement faciliter votre admission. Pensez à contacter le personnel en charge des admissions.[/box]

Désormais, vous êtes informés sur les logements et les loisirs des étudiants aux Etats-Unis, la suite du programme… réfléchir à la localisation de l’université et aux moyens de transports!

[divider]Pour retrouver l’ensemble de ce dossier :

Comparer les universités aux Etats-Unis pour savoir où postuler
Le classement des universités aux USA
Etudier dans une université américaine: les programmes de cours
5 critères pour évaluer vos chances d’être admis dans une université aux USA
Quel budget et comment obtenir une bourse pour étudier aux USA?
Logement et loisirs pour un étudiant aux Etats-Unis
Bien choisir son campus aux Etats-Unis
Santé et sécurité sur un campus universitaire aux USA

Portrait Anne Lise Bighinatti
Article rédigé par Anne-Lise Bighinatti, CEO TradeSherpa.

Looking to expand to, or revamp operations in the USA? TradeSherpa is your smart companion to US expansion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.