Accueil » Ecoles, Formations, Bilinguisme » Méthodes de langues » A la rentrée, ajoutez une langue à votre CV !

A la rentrée, ajoutez une langue à votre CV !

A l’heure où se développent les outils de traduction instantanée, faut-il encore se donner la peine d’apprendre une langue étrangère? Est-il suffisant d’avoir quelques notions pour baragouiner 2-3 mots avant de rapidement basculer sur Google Translate ou sur une appli qui va automatiquement traduire vos textos ou vos chats? L’été approche, des voyages ou des rencontres vont peut-être vous permettre de parler une autre langue et de vous perfectionner afin de l’ajouter à votre CV à la rentrée… Nous avons donc mené l’enquête pour savoir si les langues étrangères ont toujours le même intérêt pour les recruteurs et le même poids sur un CV.

La maîtrise d’une langue sur un CV est plus que jamais recherchée

Si l’on va jusqu’à croire Gregg Roberts, spécialiste des langues et du bilinguisme au Département d’Education de l’Utah – USA, « le monolinguisme est l’analphabétisme du 21ème siècle. » Il n’a pas vraiment tort car la majorité des populations est aujourd’hui bilingue, souvent en parlant des langues minoritaires, sauvegardant ainsi les quatre à cinq mille langues vivantes dans le monde (impossible de déterminer le nombre exact tant elles évoluent et se mélangent avec les dialectes). Cela dit, est-ce pour autant si important sur le CV d’un français qui ne veut pas forcément travailler à l’international?

La réponse est oui ! Aujourd’hui les recruteurs considèrent cet atout comme fondamental et s’en servent volontiers pour différencier les CV qui seraient similaires par ailleurs. Même si la France est derrière les pays nordiques ou l’Allemagne dans ce domaine, les offres d’emploi incluent souvent une langue étrangère comme pré-requis. Et les salaires proposés pour un même type d’emploi sont en moyenne plus élevés lorsque le salarié doit maîtriser une langue étrangère. Alors oui, continuez à progresser en langue car les traducteurs instantanés ne sont pas encore prêts à remplacer l’échange linguistique entre 2 personnes et les recruteurs sont encore loin d’abandonner l’idée du bilinguisme comme atout professionnel.

Quelles langues vont booster votre CV?

L’anglais est bien sûr la langue la plus demandée sur les offres d’emploi. Dans les sociétés internationales cela fait longtemps que les communications ne sont plus traduites en français et qu’il est devenu fondamental de comprendre l’anglais. Alors si vous ne maîtrisez pas parfaitement l’anglais, vous devez au moins indiquer sur votre CV quel niveau vous avez, voire quel type de pratique: occasionnelle, régulière, ou professionnelle si vous l’utilisez quotidiennement dans votre job actuel.

Les écoles de langues comme le Wall Street Institute aide les professionnels à relancer leur carrière
La seconde langue la plus demandée n’est pas l’espagnol même si près de 3/4 des élèves l’ont choisi en 2e langue, c’est en fait l’allemand (notamment en Alsace, Lorraine et en région parisienne).
L’espagnol, l’italien, le russe viennent ensuite mais le pourcentage d’offres d’emploi exigeant l’une de ces langues est faible car contrairement à l’anglais, seules quelques fonctions dans l’entreprise nécessitent leur pratique.
Le chinois (mandarin) connaît depuis quelques années un intérêt croissant dans les collèges et lycées mais il reste assez peu demandé dans les offres d’emploi. Etant une langue très difficile à maîtriser ce sera néanmoins un atout très différenciant si vous postulez pour un travail en relation avec la Chine.
De même, les langues plus rarement maîtrisées par les candidats vous permettront de décrocher un job plus facilement dans des secteurs comme le tourisme ou le commerce international. Et si vous souhaitez travailler dans le tourisme ou l’hôtellerie la pratique de plusieurs langues vous sera encore plus favorable.

Un niveau honnête et crédible

Evidemment, si le recruteur considère que la maîtrise d’une langue étrangère est importante, attendez-vous à devoir parler dans cette langue lors de l’entretien. Il ne sert à rien de trop surévaluer votre niveau pour sortir du lot, réfléchissez plutôt à ce que vous pouvez mettre en avant sur votre CV pour crédibiliser ce niveau. Indiquer une expérience à l’étranger ou un séjour linguistique de longue durée témoigne d’un bon niveau mais aussi d’une ouverture d’esprit et d’une volonté de se donner les moyens de réussir. Mentionner le score à un examen comme le TOEFL ou le TOEIC crédibilise sérieusement un CV (n’oubliez pas de préciser l’année d’obtention).

Passez à l’action !

Il n’est jamais trop tard… si vous trouvez votre niveau en langue un peu faiblard et que vous avez besoin d’ajouter des atouts à votre CV, fixez-vous un objectif pour la rentrée ou pour l’année prochaine et lancez-vous :

  • Favorisez des rencontres avec des étrangers pendant vos vacances d’été
  • Préparez un examen : le TOEFL ou TOEIC (gérés par l’organisation américaine ETS) ou l’un des tests administrés par l’université de Cambridge.
  • Entrainez-vous aux entretiens d’embauche en pratiquant la langue sur vos sujets professionnels, éventuellement avec quelques cours par skype axés sur l’entretien d’embauche.
  • Ou profitez tout simplement de votre temps libre sur un transat cet été pour potasser une méthode de langue… choisissez une méthode un peu ludique car c’est quand même les vacances, la méthode Assimil par exemple ou une méthode plus récente comme « Fluent in 3 months ».

Si vous cherchez un emploi ou que vous souhaitez faire décoller votre carrière dans votre entreprise actuelle, c’est le moment de vous interroger sur votre niveau d’anglais ou éventuellement d’une autre langue intéressante dans votre secteur. Prenez une bonne résolution avant l’été, passez de bonnes vacances, et racontez-nous ce que vous avez expérimenté!

Un commentaire

  1. Très bon article. Retrouvez d’autres conseils et faites évaluer votre CV anglais gratuitement sur CV-Leader

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*