Valoriser les langues sur votre CV et pendant un entretien

-

Développer des compétences linguistiques dans une ou plusieurs langues est un réel atout pour votre carrière. Cela vous permettra d’accéder à des postes avec plus de responsabilités, avec une rémunération plus élevée et également avec des perspectives internationales. Alors lorsque vous candidatez à un poste à travers un CV ou lors d’un entretien professionnel, il est important de bien communiquer sur votre niveau de langue et vos ambitions professionnelles. Voici 7 conseils à suivre pour mettre en valeur vos compétences linguistiques et propulser votre carrière !

Mettez en valeur sur votre CV les langues que vous maîtrisez

L’exercice de création de CV exige un effort de synthèse, pour faire tenir sur une page l’ensemble de vos compétences. Ainsi, très peu de place sera accordée à vos compétences linguistiques. Pour cela, vous pourrez utiliser des petits drapeaux de pays pour symboliser la ou les langues que vous maîtrisez. Cette manière d’afficher vos compétences est courte, visuelle et efficace.

De plus, vous pouvez jouer sur ces drapeaux pour signifier dans quel pays vous avez appris cette langue. Par exemple, parlez-vous l’espagnol d’Espagne ou maîtrisez-vous toutes les subtilités de l’espagnol parlé en Argentine ?

Si vos compétences en langues sont très importantes, vous pouvez également choisir un modèle de CV qui illustrera au mieux cette langue. Par exemple, si la langue anglaise est une composante très importante de votre parcours, vous pourrez utiliser le code couleur Bleu – Blanc – Rouge de manière explicite sur votre CV.

Modèle d'un CV avec des niveaux clairement indiqués dans 3 langues grâce à des points dessinés pour chaque niveauCette mise en page est très importante car les recruteurs ne passent que quelques secondes à analyser votre CV. Plus vous leur facilitez le travail de lecture, plus vous avez de chance d’être remarqué. Synthétisez avec des symboles ce que vous voulez dire, les entreprises apprécieront votre effort de mise en page.

Attribuez-vous un niveau de langue

Il peut être stratégique pour certains postes de communiquer votre niveau de langue directement sur votre CV. Afin de présenter facilement cette information, il existe différentes méthodes.

La plus commune est de décomposer les niveaux de langue en 4 ou 5 niveaux : débutant, intermédiaire, fonctionnel, bilingue, maternel. Grâce à cette échelle, il est très facile de juger de votre niveau dans chaque langue. Un recruteur pourra très rapidement connaître votre niveau de maîtrise.

Une autre méthode pour évaluer votre niveau est d’utiliser le cadre européen de référence pour les langues (CECRL). Décomposé en 6 niveaux, il permet de juger de votre maîtrise avec des critères très précis : A1, A2, B1, B2, C1, C2 (A1 représentant un niveau débutant et C2 un niveau expert). Si vous avez déjà suivi des cours de langue, vos formateurs vous ont certainement communiqué le niveau du cours que vous suiviez. Les tests d’évaluation que vous pouvez trouver sur internet vous situent aussi sur cette échelle. Vous pouvez ainsi connaître facilement votre propre niveau.

Passez une certification linguistique

Si vous souhaitez améliorer votre niveau de langue en vue de booster votre carrière professionnelle, il peut être judicieux de passer une certification, tel que le TOEIC, le TOEFL ou les certificats de l’institut Cambridge Assessment English par exemple. Ces certifications nécessitent une formation assez poussée pour acquérir un niveau professionnel à la fois en compréhension, lecture, écriture et langage parlé. Attention donc, ces examens sont difficiles et il vous faudra travailler non seulement votre niveau de langue mais aussi le format des épreuves demandées.

Ces certificats de langue sont reconnus par les entreprises. En plus de montrer votre niveau global, ils mettent en avant la qualité de votre vocabulaire et la maîtrise lexicale d’une langue. Lors d’un recrutement, ces certifications seront très appréciées et pourront faire la différence face à un autre candidat.

Ne mentez pas sur votre niveau de langue

Si vous devez postuler à un emploi qui demande un niveau bilingue en anglais, nous vous recommandons de ne pas mentir sur votre niveau linguistique. En effet, cela vous fera perdre du temps. Dans tous les cas, le recruteur vérifiera vos compétences en anglais lors d’un entretien ou d’un test écrit.

Si jamais vous êtes recruté à un poste qui demande un niveau d’anglais ou d’espagnol trop élevé, cela risque de vous mettre en difficulté pour répondre à vos objectifs. Si vous avez des difficultés à communiquer avec vos collaborateurs et partenaires, vous risquez de compromettre votre légitimité pour occuper ce poste et vous vous mettrez dans une posture compromettante. Ainsi, préférez l’honnêteté, quitte à compenser votre faible niveau de langue par d’autres compétences !

Préparer l’entretien dans une langue étrangère

Carte du monde illustrant les postes à l'international

Si vous visez un poste à l’international, il est fort probable que votre interlocuteur en entretien souhaite vérifier votre niveau en changeant de langue par surprise. Vous devrez donc être préparé à passer du français à l’anglais ou à la langue nécessaire à ce poste. Si vous n’avez pas prévu ce petit exercice, vous risquez d’être pris au dépourvu, d’hésiter et de ne pas savoir répondre.

Afin de bien préparer cet exercice, entraînez-vous à présenter votre parcours dans la langue de votre choix. Vous pouvez aussi faire le tour de toutes les questions types pour votre poste. Voici quelques exemples :
– Quelles sont vos motivations professionnelles ?
– Comment pensez-vous évoluer sur votre poste après 2 ans ?
– Avez-vous déjà managé une équipe ?

Demandez en entretien des cours de renforcement

Si votre niveau en langue étrangère est un peu faible pour le poste que vous ciblez, il est également possible de demander des cours de langue à votre employeur. Cette demande peut être faite lors d’un entretien d’embauche ou lors de votre entretien annuel individuel avec votre manager. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une formation payée par votre entreprise ou par votre compte formation (CPF).

Grâce au soutien de votre entreprise dans cette formation, vous bénéficierez de plusieurs avantages :

  • Vous pourrez accéder à des horaires aménagés pour suivre ces cours.
  • Cet apprentissage linguistique sera parfaitement en adéquation avec votre parcours professionnel
  • Vous pourrez par la suite demander à votre employeur d’évoluer dans l’entreprise.

Envoyer un CV rédigé dans une langue étrangère

Pour des postes qui demandent des capacités bilingues ou au moins un niveau professionnel, vous devez être capable d’écrire un e-mail et une lettre de motivation en anglais ou dans la langue en question. Pour cela, il est primordial d’utiliser un langage soutenu.

De plus, vous devrez connaître les phrases types et formules de politesses qui sont utilisées pour rédiger une lettre de motivation. Par exemple, en anglais, la coutume veut qu’on utilise la phrase de politesse « I’m looking forward to hearing from you soon. » en fin de lettre. De même, lorsqu’on ne connaît pas encore son interlocuteur, on utilisera la formule de salutations « Yours faithfully ».

Vous trouverez de nombreuses documentations en ligne pour travailler votre lettre de motivation dans la langue de votre choix.

Logo de l'outil CV.fr proposant des modèles de CVArticle rédigé par Arthur d’Hausen, de CV.fr, un outil pour créer rapidement un curriculum vitae professionnel et design. CV.fr permet aussi de générer des lettres de motivation, trouver des postes qui vous correspondent, et faire un suivi de vos candidatures.

Laisser un commentaire

Restons connectés

Toutes les pistes à explorer pour étudier à l’étranger

Etudier à l'étranger à l'Université Columbia aux USA
Avant ou après le bac, vous voulez étudier à l’étranger ? Quelles sont les pistes à explorer pour préparer un séjour longue durée dans un collège, un lycée ou une université à l’étranger ? Budget, dossiers, logement... vous saurez tout !

Que cherchez-vous ?