L’envie d’écrire sur les séjours linguistiques sportifs m’est venue en discutant avec des parents déçus par le séjour offert à leur enfant. Je dis « offert » car leur frustration venait aussi de là : avoir payé ce qu’il leur semblait une petite fortune pour un séjour linguistique qui devait être enrichissant à la fois en langue étrangère et en épanouissement personnel, et recevoir un « C’était bof, j’y retournerai pas » en retour ! Ne pas voir directement les progrès linguistiques espérés est une chose, et on peut se dire que ça n’aura pas été inutile de toute façon, mais ne pas voir son enfant revenir le sourire aux lèvres en est une autre, plus difficile à accepter quand on a fait des concessions sur le choix du séjour pour qu’il lui plaise.

Alors cette fois, préparons l’été prochain en explorant les séjours tendance, ceux qui plaisent à nos enfants, et même à nos ados… tout en étant efficaces d’un point de vue linguistique. Pourquoi les séjours Anglais + Sport ont-ils un meilleur taux de satisfaction ? Comment bien choisir un séjour linguistique sportif ? Quelles formules existent pour les enfants « sportifs mais pas trop » ?

Summer camp Sports nautiques

Des séjours linguistiques sportifs qui séduisent de plus en plus

Les enfants du XXIème siècle sont gâtés, je ne vous l’apprends pas ! Ils ont la chance de tester plein d’activités dès leur entrée à l’école élémentaire et d’explorer notamment des sports en tous genre. Ils deviennent plus vite blasés des découvertes que l’on vit en colonie de vacances et plus exigeants sur la pratique de leurs activités préférées. Arrivés à 10-12 ans certains se sont déjà découvert une passion, d’autres pratiquent 2 ou 3 sports ou des activités diverses et variées. Certains parents et psychologues y voient une surenchère sociale qui n’a pas que du bon, mais aucun ne peut nier les bienfaits de s’adonner à une activité sportive. Confiance en soi, esprit d’équipe, développement de capacités physiques, de la concentration, temps passé au grand air… la liste est longue et ce sont tous ces bénéfices qu’on retrouve dans les séjours linguistiques où le sport est intensif. C’est ce qui procure bien-être et plaisir même lorsque les jeunes ne sont pas à l’aise dans la langue étrangère. Pratiquer leur sport favori est en soi une source de satisfaction tellement grande que même si ce n’est pas avec leurs copains et dans leur environnement habituels, ce sera déjà leur garantir du positif.

D’autre part, pour un enfant qui aime vraiment un sport, aller le pratiquer à l’étranger représente un attrait supplémentaire : on peut avoir envie de découvrir le style pédagogique et les techniques différentes de coaches étrangers, ou tout simplement être fier de jouer dans un centre renommé, créé par des joueurs professionnels natifs d’un pays réputé excellent dans ce sport. Proposez à votre fan de rugby d’aller passer ses journées dans un club en Irlande ou à votre futur tennisman de faire un stage intensif dans un centre créé par 2 anciens champions… Et si votre fille allait danser à New York au cœur de Broadway et qu’elle revenait avec des comédies musicales (en anglais !) plein la tête ? N’hésitez-pas à rechercher des idées de séjours en écrivant sur les moteurs de recherche un maximum de mots-clés : séjour linguistique sportif + son sport favori / le pays qui se distingue dans ce sport, etc…

Et pour ceux qui ne sont pas passionnés par un sport en particulier mais qui aiment le grand air, les séjours sportifs multi-activités sont aussi un bon moyen de les motiver pour partir à l’étranger. Ils peuvent par exemple choisir un summer camp multi-sports en pleine nature pour se dépenser et s’amuser comme en colo mais avec des étrangers, ou opter pour un camp itinérant pour vivre une aventure sportive avec un groupe de natifs du pays, ou encore décider de découvrir le wakeboard, kayak, paddle, etc. pendant un séjour spécial Sports nautiques.

Les séjours linguistiques répondent désormais aux attentes des enfants et des ados qui ont commencé à voyager plus jeunes et sont devenus plus exigeants. De l’Angleterre à la Nouvelle-Zélande en passant par Malte ou les États-Unis, le choix est de plus en plus vaste. Réfléchissez à l’activité qui va faire rêver votre enfant mais ne vous arrêtez-pas là, il faut aussi savoir choisir la formule qui correspond aux bénéfices linguistiques attendus.

Des progrès sportifs… et linguistiques ?

Revenir avec le sourire parce qu’on s’est amusé et qu’on a progressé d’un point de vue sportif, c’est bien. Revenir avec des réflexes et une aisance acquis en langue étrangère, c’est encore mieux ! Ces séjours sportifs sont-il aussi efficaces qu’un séjour en famille d’accueil ou axé sur des cours de langue ? Je dirai oui, et pour certains ils le sont même beaucoup plus, voici pourquoi :

  1. Lorsqu’il s’agit de centres réputés pour leur sport, les enfants y côtoient des jeunes qui viennent du monde entier du fait de cette renommée. C’est déjà une différence énorme par rapport à un séjour plus classique « Cours + Activités » où l’immersion peut être très faible surtout s’il a lieu au Royaume-Uni.
  2. On le sait aujourd’hui et c’est prouvé, apprendre avec plaisir revient à apprendre bien plus efficacement. C’est valable pour les langues étrangères bien sûr, et notamment pour pratiquer l’oral. Plutôt que de se retrouver à nouveau assis en classe pendant les vacances, on donne au jeune l’opportunité d’avoir un déclic à travers la pratique d’une activité qui lui tient à cœur.
    Tout le temps passé à faire du sport est du temps passé en langue étrangère, et même si les discussions ne sont pas du niveau d’une expression écrite, la langue est vécue dans son contexte et les expressions quotidiennes sont assimilées naturellement.
    Certains séjours incluent des excursions en lien avec le sport choisi (visite de stade, parcours de golf célèbre…) et parfois les cours de langue sont également sur ce thème.Séjour linguistique et sportif dans un ranch
  3. Dans un séjour linguistique et sportif, l’apprentissage de la langue se fait ainsi essentiellement à travers le jeu et la passion commune du sport. L’avantage est que le thème s’étend bien souvent en-dehors du terrain car les enfants peuvent vivre leur passion jour et nuit sans se lasser !
    L’envie de communiquer avec des personnes qui ont le même centre d’intérêt favorise les échanges entre jeunes et avec les animateurs et instructeurs. Lorsque pendant son séjour Foot à Manchester, votre enfant voudra défendre le PSG face à des jeunes espagnols supporters du Real Madrid, il y a fort à parier qu’il aura d’un seul coup envie de faire un grand discours en anglais pour les convaincre !
    Certains séjours en camp sportif incluent un hébergement en famille avec un jeune natif qui pratique le même sport, ce qui est un moyen de faciliter l’immersion en soirée et le week-end.

Quelles formules existent pour allier anglais et sport, à tous les niveaux ?

Les organismes de séjours linguistiques ont depuis longtemps compris qu’il est plus facile de motiver un jeune en lui proposant un séjour sur un thème qui l’intéresse. Outre le sport, certains innovent ainsi depuis plusieurs années en créant des séjours à thème autour des sciences, de la nature, de la magie, des comédies musicales, de la mode, etc… Ces séjours sur des thèmes originaux restent malgré tout encore une niche sur ce marché, et si vous choisissez un séjour créé par un organisme français en partenariat avec une école de langue, faites attention au nombre de francophones qu’il y aura.

En revanche, les séjours linguistiques sportifs sont plus nombreux et le choix est vaste à la fois en termes d’activités, de niveaux sportifs et d’immersion linguistique. Pour vous repérer, voici 4 types de séjours qui plairont aux jeunes un peu ou très sportifs. Je vous les présente du moins sportif au plus sportif, et sachez que la plupart s’adaptent aux niveaux débutants ou expérimentés, mais certains seulement seront intéressants pour des sportifs très confirmés dans leur domaine.

Réduction offerte par Devenir BilingueInfo bon plan : Bénéficiez d’une réduction de 50 € sur les séjours SILC cités en exemples ci-dessous en vous inscrivant de la part de Devenir Bilingue.

  • Les séjours avec des cours de langue le matin et plusieurs heures d’un sport l’après-midi, avec un hébergement dans une résidence collective ou en famille d’accueil : ces séjours « Anglais + Sport » permettent de faire passer la pilule « cours de langue » à ceux qui seraient réticents… l’après-midi sera dédiée à leur sport favori !
    Exemples : un séjour Foot + Anglais en Angleterre, un séjour Plongée + Anglais à Malte
  • Les séjours en day camp dédié à un sport ou multi-sports, avec un accueil en famille le soir et le week-end : une formule qui limite les risques liés à l’ennui dans une famille d’accueil, l’enfant passera des journées sportives au grand air et se fera des copains avant de retrouver une atmosphère plus sérieuse le soir.
    Exemples : un camp de Tennis en Irlande, un camp Surf et Aventure en Irlande, un camp Foot en Irlande
  • Les séjours en summer camp sportif où le jeune dort en résidence/cabane/tente dans le centre, avec un groupe de jeunes qui restent également au camp 24h/24 : une immersion totale entre jeunes qui sera très bénéfique si c’est un camp d’été accueillant de nombreux natifs du pays ou des étrangers.
    Exemples : un camp multi-sports en Irlande, des camps Sports nautiques aux USA
  • Les séjours itinérants basés sur un challenge sportif (traversée d’une région, parcours sur un trail ou descente d’une rivière, etc…) : ces séjours se déroulent généralement en petits groupes et offrent donc une excellente immersion lorsqu’il n’y a pas ou très peu d’autres francophones.
    Exemples : des séjours Sport et Aventure à travers une région des États-Unis (contactez-moi via le formulaire sur cet article pour recevoir gratuitement des suggestions personnalisées).

Alors, les séjours axés sur le sport sont-ils une garantie anti-déception, pour les enfants comme pour les parents ? Une chose est sûre, si votre enfant ne cartonne pas en cours d’anglais et qu’il n’est pas vraiment motivé à l’idée de revoir les bases dans une salle de classe, proposez-lui un séjour linguistique sportif en insistant sur le côté ludique du sport. Partir motivé uniquement par l’attrait sportif ne l’empêchera pas au final de pratiquer la langue, et si vous avez intelligemment choisi un séjour avec une bonne immersion, vous aurez réussi le pari d’associer plaisir et langue étrangère. Et au retour, cette fois votre enfant pourrait vous surprendre avec un sourire et un « I sure loved it, that was a wicked camp ! » (J’ai grave aimé, c’était un camp de ouf !)…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.