Les missions de volontariat à l’étranger pour les jeunes mineurs

-

Notre dossier sur le volontariat à l’étranger présente les différentes possibilités pour partir, à tout âge, pour une mission d’une semaine à plusieurs années, bénévole ou indemnisée.


Le volontariat à l’étranger gagne chaque année du terrain chez les jeunes français, avides de souvrir à d’autres cultures et de mettre leur énergie au service des autres. Dans cet article, nous défrichons le terrain pour trouver un séjour à vocation humanitaire pour un jeune de moins de 18 ans.

Différents types de missions de bénévolat permettent aux adolescents de vivre des expériences incroyables, tant sur le plan personnel que pour progresser dans une langue étrangère. Voici donc des pistes et nos conseils pour trouver le séjour à l’étranger qui répondra le mieux à leurs envies de bénévolat et à leurs objectifs linguistiques.

 Vous avez plus de 18 ans »  Découvrez les alternatives pour partir en volontariat indemnisé ou pour partir en séjour humanitaire.

Pourquoi bénévolat et séjour linguistique vont bien ensemble

À l’approche du bac ou peu après, nombreux sont ceux qui doivent admettre que leur niveau d’anglais n’est pas suffisant pour avoir toutes leurs chances sur un marché du travail exigeant. Les séjours linguistiques au Royaume-Uni, ils connaissent, c’était bien quand ils étaient jeunes ados, et ils veulent maintenant passer à autre chose. Ils savent dorénavant qu’il leur faudra une immersion plus grande et une motivation différente pour revenir avec un bien meilleur niveau.

Ainsi un séjour humanitaire, c’est pour beaucoup une autre manière de voir le séjour linguistique : découvrir un pays et une culture, être utile à un projet local, et progresser en langue en la pratiquant dans des activités quotidiennes.

Bien sûr, il doit y avoir avant tout une envie de voyage, un désir d’aller vers l’autre, et l’attrait linguistique ne doit être qu’un complément. Cela étant dit, par rapport à un séjour linguistique plus classique, les progrès peuvent être plus importants dans le cadre d’un séjour humanitaire grâce à l’immersion qu’il représente. Grâce aux rencontres avec les communautés locales et aux échanges avec d’autres participants internationaux, les jeunes ont l’occasion de pratiquer une ou plusieurs langues !

Et même si le projet de volontariat se déroule dans un pays où la langue officielle n’est pas celle qui est visée, les relations avec les équipes créent l’opportunité de parler anglais. En choisissant bien l’organisme et le séjour (pour qu’il n’y ait pas trop de francophones), vous serez surpris par les bénéfices linguistiques associés à votre voyage humanitaire.

Choisir un encadrement et des activités adaptés

Les jeunes mineurs ont moins d’opportunités que les personnes majeures pour s’engager dans du volontariat à l’étranger, mais il existe quand même plusieurs possibilités.

Pour les très jeunes, la seule option sera de partir avec un adulte, il existe un petit nombre de séjours dans lesquels sont acceptées les familles avec enfants, à partir de 4 ans.

Pour les adolescents, certains séjours prévoient un encadrement 24/24, d’autres autorisent des ados à partir sous certaines conditions et encadrés par des équipes locales.

Pour simplifier, disons que deux types de séjour sont possibles pour les moins de 18 ans : les séjours multi-activités dont du bénévolat, et les séjours axés uniquement sur l’action bénévole.

Les séjours avec bénévolat et activités : l’exemple de Global Leadership Adventures

Les séjours culturels mêlant la découverte du pays et des actions de bénévolat sont une alternative intéressante au séjour linguistique classique surtout si vous choisissez un organisme non francophone. Ainsi un organisme anglais ou américain, qui vise avant tout les jeunes de son pays, vous permettra de partir avec un groupe de natifs et de parler la langue avec des jeunes du même âge qui ne baragouinent pas l’anglais et qui ont un accent parfait !

Credit Photo : Global Leadership Adventures

Par exemple, Global Leadership Adventures est un organisme américain qui propose des séjours à l’étranger avec des programmes de bénévolat, à destination des adolescents et jeunes adultes (13 à 24 ans) ou des familles. Les différents programmes proposés à travers le monde ont les mêmes objectifs :

  • exploration de sites historiques et naturels du pays,
  • apprentissage de la culture, de la langue et de l’histoire locale,
  • service à la communauté grâce à une action bénévole significative.

GLA offre de multiples destinations en Afrique, Asie et Pacifique, Amérique latine ou Europe (où un programme multi-pays est proposé). Étant donné que de manière générale un bon nombre de programmes humanitaires ont lieu dans des pays asiatiques et d’Amérique latine, tout l’intérêt des séjours proposés par Global Leadership Adventures réside dans le fait de partir avec des encadrants et des participants anglophones (si vous souhaitez apprendre l’anglais évidemment). Et même si ces séjours rassemblent des jeunes du monde entier, la langue de communication est l’anglais.

Les voyages de GLA ont aussi l’avantage d’offrir un encadrement adapté aux jeunes et un programme à la fois fun et engageant. Fun car il y a toujours des expériences sympa inclues dans le séjour (rafting, aventure, découverte de traditions locales, etc.). Et engageant car ils visent une immersion dans la langue et la culture locale à travers des actions bénévoles. Celles-ci se font autour de thèmes variés:
– conservation de la faune et de la flore
– construction de A à Z
– enfance et éducation
– développement de la communauté
– action pour l’océan et le climat
– santé publique et médecine
– photographie et journalisme
– sports.

Credit Photo : Global Leadership Adventures

Du fait de leurs programmes multi-activités avec de l’aventure et des visites culturelles, les frais de ce type de séjour sont conséquents. Ces tarifs sont plutôt comparables à ceux d’un séjour linguistique haut de gamme car n’oublions pas que sur ce type de voyages, les participants passent avant tout de belles vacances entre jeunes, et bénéficient d’un encadrement très sérieux.

À titre d’exemple, un séjour en Thaïlande avec volontariat dans un sanctuaire pour éléphants, visite de temple, formation sur les serpents, rando, kayak, etc. coûtera 5300 $ pour 3 semaines. Autre exemple : un séjour au Costa Rica avec bénévolat pour la protection des tortues, découverte d’une ferme bio, zipline, surf, découverte de la faune, etc. coûtera 2700 $ pour 10 jours.

Beaucoup de jeunes américains organisent pendant l’année des actions de récolte de fonds pour financer leur séjour, GLA vous donnera des idées et des conseils si vous voulez faire pareil.

Contactez-nous si un tel séjour vous intéresse, nous négocions pour nos lecteurs des tarifs préférentiels avec certains organismes de séjours linguistiques. Selon les années et la période, vous pourrez bénéficier de promotions exceptionnelles. De plus, GLA demande 95$ pour les frais de dossier lors de la demande d’inscription et un dépôt de 600$ en tant qu’avance sur les frais du séjour. Demandez-nous de l’aide afin de faciliter le processus d’inscription. Nous pourrons également vous informer des reports possibles en cas d’annulation due au Covid-19.

Les séjours axés uniquement sur le bénévolat : l’exemple de Projects Abroad

Pour un séjour moins cher, visez plutôt un voyage dont l’objectif unique est le bénévolat. La difficulté pour les mineurs est de trouver un projet humanitaire qui est entièrement encadré ou qui permet à des moins de 18 ans de partir sereinement.

Un jeune bénévole travaille sur une mission de protection des tortues
Crédit Photo : Projects Abroad

Projects Abroad est un organisme anglais qui propose différents types de séjours à l’étranger, individuels ou encadrés. Parmi leurs « séjours individuels », très peu sont accessibles aux moins de 18 ans. Mais leurs séjours encadrés sont adaptés aux 15-18 ans. Ces « chantiers jeunes » sont principalement tournés vers le bénévolat, bien que certains proposent quelques sorties et excursions.

Avec ces voyages à vocation humanitaire, Projects Abroad souhaite sortir les adolescents « de leur zone de confort en toute sécurité ». Pour cela, les jeunes sont encadrés par une équipe locale de l’association.

Pendant toute la durée de leur séjour, ils feront leur bénévolat ou leur stage avec des jeunes du même âge, venus du monde entier, le tout en se référant à un programme et un itinéraire précis pour garder un cadre structuré. De ce fait, ils pourront profiter d’une immersion totale dans la culture du pays tout en échangeant avec des jeunes venus du monde entier. La communication se fait généralement en anglais, mais elle peut être aussi dans la langue parlée dans le pays lorsque les participants la parlent ou l’apprennent (espagnol notamment). L’impact culturel et linguistique de ces chantiers jeunes est donc doublement bénéfique.

Différentes destinations sont possibles : Afrique, Amérique Latine et Caraïbes, Asie, Europe (Roumanie uniquement) et Pacifique Sud (Fidji). Les séjours portent sur des centres d’intérêt variés:
– aide à l’enfance
– santé & médecine
– écovolontariat & environnement
– droits de l’Homme
– construction
– encadrement sportif
– microfinance
– archéologie
– commerce international
– conservation marine.

Concernant le budget, il reste assez conséquent. Ce type d’organisme est différent d’une association à but non lucratif ou d’une ONG, mais il permet de trouver des séjours adaptés aux mineurs.

Chez Projects Abroad, il faudra prévoir un acompte de 295 € lors de l’inscription. Le coût total du séjour variera selon la destination et la durée du séjour. Par exemple, une mission « Aide à l’enfance » au Ghana coûtera 1695 € pour une durée d’une semaine et 2195 € pour un séjour de 3 semaines. Le même type de mission en Argentine avec des cours d’espagnol adaptés à votre niveau coûtera 2100 € pour 2 semaines.

Contactez-nous pour connaitre les réductions accordées à nos lecteurs sur les séjours de Projects Abroad. À noter également, Project Abroad vous rembourse votre séjour en cas d’annulation dûe au Covid-19.

Pin - à retenirNous avons sélectionné les 2 exemples ci-dessus car, bien qu’étant des organismes privés, le bénévolat est dans l’ADN de leurs séjours. Cependant il faut noter qu’ils ne gèrent pas des missions humanitaires, ce sont des agences commerciales qui vendent des voyages. Ainsi leur vocation est différente d’une ONG ou d’une association.
Par conséquent, lorsque vous choisissez un séjour, nous vous conseillons de regarder en détails le contenu de la mission et les associations locales avec qui ils mènent les projets. Il est généralement préférable d’éviter les missions dans le domaine de l’enfance ou de la santé, car celles-ci nécessitent des compétences adéquates pour avoir un réel impact positif.

D’autres organismes de séjours jeunes incluent des expériences de bénévolat dans leurs programmes. Sachez que si vous partez avec un organisme de séjours linguistiques ou dans un summer camp, l’objectif premier des participants n’est pas humanitaire. L’engagement et le nombre d’heures de bénévolat seront donc différents. Et d’autre part, le budget peut être plus conséquent si d’autres activités sont incluses.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je souhaite me renseigner sur une mission humanitaire en Asie, plus précisément en Thailande. Je suis lycéenne, âgée de 17 ans et je suis ouverte à toutes propositions.
    Bien à vous, Clara JOMBART

    • Bonjour Clara, il faut vous adresser directement aux organismes qui proposent ce type de missions, nous en avons présenté quelques-uns pour vous aider, il y en a d’autres bien sûr, mais le blog Devenir Bilingue n’est pas un prestataire, c’est un site d’info.

Laisser un commentaire

Restons connectés

Toutes les pistes à explorer pour étudier à l’étranger

Etudier à l'étranger à l'Université Columbia aux USA
Avant ou après le bac, vous voulez étudier à l’étranger ? Quelles sont les pistes à explorer pour préparer un séjour longue durée dans un collège, un lycée ou une université à l’étranger ? Budget, dossiers, logement... vous saurez tout !

Que cherchez-vous ?

%d blogueurs aiment cette page :