Le nombre d’élèves choisissant le mandarin en LV2 continue de progresser fortement chaque année. L’année dernière, l’Académie de Paris rapportait que le nombre d’élèves apprenant le mandarin avait augmenté de 30% en 2 ans. Pourtant c’est toujours une minorité d’écoles qui proposent le chinois en LV1, LV2 ou LV3, et de manière générale l’enseignement souffre des mêmes problèmes que les autres langues vivantes : pas assez d’heures, trop d’élèves par classe, des méthodes peu renouvelées, etc… Dans ce contexte un enfant motivé par la langue et la culture chinoise n’a pas toujours les moyens de réaliser son souhait et d’atteindre un niveau au bac qui lui permettra de continuer à l’avenir et d’en tirer profit dans sa vie professionnelle ou personnelle.

Alors aujourd’hui je mets le focus sur un programme de mandarin ouvert à tous les élèves quel que soit leur établissement scolaire, et même aux étudiants ou adultes qui voudraient démarrer cette langue. Hattemer Academy, cours d’enseignement à distance réputé, a développé un programme complet pour l’apprentissage du chinois, accessible pour leurs élèves en home schooling ou pour ceux qui souhaiteraient opter pour ce cours en discipline séparée.

Kit Hattemer Academy avec Beijing Cursus

L’avantage d’un programme à distance, à suivre à son rythme

Hattemer Academy a ouvert ce programme en septembre 2018 pour apprendre le mandarin à leurs élèves choisissant cette langue en option ou en LV2 mais puisqu’il s’agit d’un cours à distance, ils le proposent aussi en option libre, pour tout élève qui voudrait apprendre le chinois à son rythme, en parallèle de sa scolarité.

Ceux qui sont scolarisés chez Hattemer Academy connaissent les avantages et les contraintes de la scolarité à distance. Pour les autres qui hésiteraient par rapport à la capacité de l’enfant à apprendre une langue sans avoir un professeur en face d’eux, on peut souligner les points suivants :

  • Ce programme est plus complet qu’une méthode qu’on suit seul, il contient des manuels pour les leçons, des cahiers d’écriture, des visio-conférences avec un professeur natif, des ressources audios, des flashcards, etc… L’ensemble est plus encourageant et plus efficace qu’une méthode qu’un enfant suivrait par lui-même.

    Flashcards Chinois de Beijing Cursus
    Les flashcards de Beijing Cursus
  • Le programme définit un rythme de progression. Même si l’élève a une certaine liberté dans le suivi du rythme imposé, cela l’oblige à avancer régulièrement. A contrario, il doit entretenir ce rythme et par exemple, prendre l’initiative de réserver les sessions avec le professeur quand il en a besoin.
  • La méthode Beijing Cursus sur laquelle se base ce programme est particulièrement adaptée à l’enseignement à distance, ce qui n’est pas le cas de nombreux manuels pour apprendre le mandarin. Elle intègre par exemple des ressources audios et visuelles en ligne pour que l’élève soit autonome et puisse reprendre autant que nécessaire des notions qu’il n’aurait pas acquises.

L’intérêt de la méthode Beijing cursus

Avec un nombre de locuteurs natifs proche du milliard et des partenariats commerciaux grandissants entre la Chine et les autres pays, le fait de parler le chinois est désormais vu par de nombreux parents comme un avantage concurrentiel sur le marché de l’emploi auquel leurs enfants seront confrontés. Et les enfants eux-mêmes sont de plus en plus attirés par cette langue et la richesse de la culture millénaire qu’ils découvrent à travers cet apprentissage. Mais une idée reste bien ancrée chez les francophones : le mandarin est une langue complexe qu’il est difficile de parler même après plusieurs années d’efforts. D’où un renoncement fréquent malgré la motivation initiale.

Simplifier l’apprentissage à travers une méthode progressive qui développe la confiance et fait découvrir la culture chinoise, cela pourrait être la solution pour maintenir la motivation et le plaisir d’apprendre sur le long terme.

Comment les caractères chinois s'associent - explication en français

Or, en France, l’enseignement du chinois se fait généralement à travers une approche « globale » : on apprend beaucoup de mots et de phrases par cœur sans vraiment prendre en compte la difficulté de décrypter les caractères chinois pour apprendre à lire et à écrire.

La méthode Beijing Cursus est basée sur une approche syllabique de la langue, en partant des notions les plus simples pour aller aux plus complexes. La langue chinoise étant construite en associant des caractères et non des lettres d’un alphabet, il est intéressant d’apprendre des mots en comprenant l’association des caractères qui les composent. On décortique ainsi les « syllabes » et on apprend plusieurs caractères à travers un mot. Par exemple, on apprend le mot ordinateur – 电脑  diàn nǎo – en apprenant en même temps les caractères signifiant électricité – 电  diàn –  et cerveau – 脑  nǎo -. Une logique qui accroit l’intérêt et la compréhension culturelle du mandarin, et qui facilite aussi la mémorisation active.

Explication des caractères chinois avec la méthode Beijing Cursus

Pour apprendre le mandarin aux français, à partir de 8 ans

En vous inscrivant à ce programme en discipline séparée chez Hattemer Academy, vous recevez tous les éléments pour apprendre de façon autonome, mais s’il s’agit d’un enfant assez jeune ses parents pourront l’accompagner. La méthode Beijing Cursus a le mérite d’être faite pour les francophones donc même si les parents n’ont aucune connaissance de la langue, ils pourront suivre la progression de leur enfant et l’aider le cas échéant.

C’est à noter car beaucoup de méthodes de chinois partent de l’anglais et ne sont donc pas aussi adaptées à la langue française et à sa structure. Beijing Cursus a été créée par une maman franco-chinoise qui n’avait pas trouvé pour ses enfants (de langue maternelle française) une méthode qui lui semblait efficace. Elle a choisi de développer sa propre méthode avec une approche pédagogique innovante et des ressources adaptées à l’apprentissage à distance.

De son côté, Hattemer Academy a découpé l’apprentissage en semaines de travail afin d’établir une feuille de route sur une année avec des devoirs à rendre qui seront corrigés par leurs professeurs. 10 séances en visio-conférence sont prévues chaque trimestre, elles se déroulent à travers leur plateforme ou par Skype. Cependant les élèves qui l’ont pris en option libre pourront aller plus ou moins vite selon leur investissement.

Ainsi, le tome 1 de Beijing Cursus correspond au niveau débutant et permet de passer le HSK 1, premier niveau de l’examen officiel de certification de chinois-mandarin (cet examen créé par le ministère de l’éducation nationale chinois est un peu l’équivalent du TOEFL pour l’anglais). Un élève qui aura choisi ce programme comme langue vivante pourra prétendre à passer le HSK 1 au cours de sa 2e année alors qu’un étudiant en option libre aura généralement besoin de 2 ans ou plus.

Pour bien comprendre le fonctionnement et les facteurs clés de réussite de ce programme, nous avons interviewé une professeure et une élève, la vidéo ci-dessous leur donne la parole.

Au vu de leurs réponses, j’en conclue que :
– d’une part Beijing Cursus rassemble des éléments de qualité pour apprendre le vocabulaire en tant que francophone, de façon autonome et motivante
– et d’autre part il est important d’être accompagné par un professeur en ligne pour revoir la prononciation et bien maitriser la structure de la langue et les points grammaticaux.

L’approche qualitative de Hattemer Academy me semble donc intéressante : pour proposer un programme complet et accessible à tous, il fallait en effet créer autour d’un kit pédagogique innovant un cursus pensé pour l’enseignement à distance. Innovant et à distance signifient forcément avec des ressources en ligne. Selon moi, pour ce qui est de l’apprentissage à distance on ne peut désormais revendiquer l’excellence (pour reprendre le terme de Hattemer Academy) sans utiliser la technologie à bon escient.

Cahier d'écriture pour apprendre le mandarin
Les cahiers d’écriture de Beijing Cursus

Si j’ai bien compris leurs évolutions de ces dernières années, la pratique de l’oral a été renforcée de manière générale dans leur enseignement des langues : dorénavant des cours en visio-conférence sont intégrés quel que soit le programme de langue. A mon avis c’est une bonne chose… même si ce n’est pas l’avis de tous les élèves qui ne sont pas habitués à s’entrainer autant à l’oral ! Il ne nous reste donc plus qu’à croire en nos enfants pour répondre à cette exigence d’un excellent niveau.

Pour qui et à quel prix

Les élèves de Hattemer Academy peuvent choisir le mandarin en option libre à partir de la 9ème, ou en LV2 de la 5ème à la 3ème (au lycée le chinois repasse en option car leurs programmes ne préparent pas aux épreuves du baccalauréat).

La majorité des élèves inscrits font ce programme en plus de la LV2 et commencent en primaire.

Le prix annuel est de 591 € en discipline séparée (si vous ne suivez pas le cours Hattemer Academy en home-schooling), et 525 € si c’est en option de leur cours complet. Il comprend 30 séances de 30 minutes de visioconférence avec un professeur natif.

Alors, prêt pour démarrer le chinois ?
Pour vous lancer ou pour demander plus d’informations, consultez le site de Hattemer Academy.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.