Accueil » Séjours longue durée » Etudier à l'étranger » Bien préparer son année à l’étranger

Bien préparer son année à l’étranger

Comme tout projet important qui peut changer une vie, la préparation d’un trimestre, d’un semestre ou d’une année scolaire à l’étranger ne doit pas être prise à la légère. Discussions en famille, préparation linguistique, et anticipation du départ sont nécessaires pour que tout le monde soit prêt le jour J.

Psychologiquement…

On ne répétera jamais assez que la motivation et la maturité de l’enfant sont essentielles pour assurer la réussite d’un séjour de longue durée à l’étranger. Les organismes recommandent de réfléchir un an à l’avance à ce type de séjour, pour le faire mûrir et le préparer avec l’enfant. Vous trouverez sur notre site de nombreux conseils pour se remettre à niveau en langues et bien s’intégrer dans sa famille d’accueil.
Les familles qui accueillent un enfant pour plusieurs mois sont la plupart du temps non rémunérées (seule une indemnité financière est versée, principalement pour les repas), leur générosité et leur envie de partage sont évidents. S’il n’y a pas d’enfant du même âge dans la famille, pas d’inquiétude car avec l’intégration scolaire, le jeune se fera rapidement des amis à l’école avec qui il trouvera des activités.

Culturellement…

Aucun doute, votre enfant a l’ouverture d’esprit et la capacité d’adaptation à une autre culture (les enfants nous surprennent toujours dans ces domaines). Et puisqu’il est motivé pour un tel séjour, il s’intéressera volontiers aux grandes différences entre nos us et coutumes et celles du pays. Selon son âge, aidez-le à préparer son intégration, expliquez-lui le système scolaire local, les règles de sécurité dans le pays et les lois qui peuvent être différentes notamment pour les adolescents.
Côté scolaire, un ado qui se prépare pour un collège ou lycée anglophone sera ravi de voir qu’il peut choisir de nombreuses matières optionnelles comme le journalisme, l’informatique, la photographie, l’art, etc…
Côté culture générale, au-delà de toutes les informations recueillies sur le web, se procurer un ou deux guides ou cahiers de voyage nous semble indispensable. Choisissez des formats ludiques, adaptés à l’âge de l’enfant. Nous vous recommandons particulièrement ces 2 collections:

Le petit guide de survie : un indispensable à glisser dans ses bagages. Axé sur le vocabulaire, les traditions, les pièges à éviter, il est à la fois facile à lire et très complet. Ci-dessous la version USA, mais vous le trouverez pour le Royaume-Uni, l’Espagne, le Japon, etc…

Extrait du petit guide de survie USA

Vous partez en … ? Révisez ! : pour revoir ses connaissances générales sur le pays sous forme de jeux. Ci-dessous le cahier de voyages de la Grande-Bretagne, vous trouverez le même format pour bien d’autres pays.

Cahier de voyages Angleterre

BD Tom SawyerPourquoi pas également lire ou relire quelques livres emblématiques qui décrivent le pays aujourd’hui ou dans son histoire. C’est un bon moyen de mieux comprendre les grands événements qui l’ont secoué et qui l’ont construit. Si vous n’êtes pas face à un grand lecteur, optez pour des BD qui le plongeront dans cet autre univers. La collection Ex-Libris aux éditions Delcourt comprend un grand nombre de récits mythiques adaptés en magnifiques bandes-dessinées.

Et si la lecture d’une BD ne passe toujours pas, un peu de culture cinématographique devrait en revanche être bien tolérée! Pourquoi ne pas regarder ensemble un bon road movie (Thelma et Louise pour les USA, Priscilla folle du désert pour l’Australie, etc…) ou un film documentaire autour duquel vous pourrez lancer le dialogue (par exemple pour les plus âgés, l’un des documentaires contestataires de Michael Moore)?

Financièrement…

Une année scolaire à l’étranger c’est un budget, certes, mais quand on est jeune tout est possible ! Trouver des aides financières, chercher des sponsors locaux ou financer son projet par des petits jobs l’année précédente, chacun choisira ce qu’il veut et ce qu’il peut. Sachez que certaines associations comme AFS ou même des organismes comme WEP proposent des bourses pour ce type de séjours.

Préparer le retour…

Pour un trimestre ou un semestre, discutez du projet avec le corps professoral de l’établissement actuel de l’enfant, afin de valider que sa scolarité ne sera pas interrompue et qu’il pourra rattraper ce qu’il a manqué. Il vous faudra l’accord du chef d’établissement, pour qu’il puisse revenir sereinement dans son collège ou lycée après son séjour à l’étranger.
Pour une année complète, sachez qu’il n’y a pas d’équivalence entre le système scolaire français et ceux des autres pays, quelque soit le continent que vous choisissez. L’année passée à l’étranger ne sera donc pas reconnue et l’étudiant reprendra ses études au même niveau à son retour. Loin d’être une année de perdue, cette expérience donnera au contraire au jeune des atouts énormes pour son avenir universitaire et professionnel, ne serait-ce que par la maîtrise de la langue et l’ouverture culturelle qu’il aura développées.

Nous espérons que ce dossier vous aura permis d’avancer dans votre projet. Si vous ne vous sentez finalement pas prêts pour cette expérience au collège ou au lycée, nous préparons de nouveaux articles sur les études supérieures ou les stages à l’étranger, ce sont d’autres opportunités formidables pour vous ouvrir au monde et changer peut-être (sûrement…) votre avenir.

Et si vous n’aviez pas lu nos conseils pour partir vivre un trimestre, un semestre ou un année scolaire dans un collège ou lycée étranger, c’est ici !

2 commentaires

  1. bonjour. ma fille à 14 ans..et aimerait partir 3 ou 6 mois pour commencer à l étranger. nous habitons en Belgique. je ne sais pas comment ni à qui me renseigner pour ça. et sans perdre son année ici en Belgique. en famille d accueil. à partir de quel âge est il possible de faire ça? y a t il des bourses qui existe?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*