5 conseils pour préparer vos études en Chine post-Covid

-

Aujourd’hui, la Chine a rejoint les États-Unis au rang des destinations favorites pour faire ses études à l’étranger.

Il faut dire que de nombreuses universités chinoises sont désormais classées parmi les 50 meilleures universités du monde, ce qui motive de plus en plus d’étudiants à tenter leur chance au pays du milieu.

Mais partir étudier en Chine ne sera pas de tout repos et de nombreux obstacles vous attendent dans votre aventure, à commencer par notre nouvel ami (le Covid).

Dans cet article, vous allez découvrir mes 5 conseils pour préparer vos études en Chine post-Covid ainsi que les principaux pièges à éviter pour réussir votre séjour linguistique.

Conseils pour partir étudier en Chine

La situation en Chine post-Covid

Depuis la crise sanitaire du Covid-19, il n’était plus possible pour les étudiants internationaux d’entrer sur le territoire chinois, la Chine ayant totalement fermé ses frontières. D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, les frontières sont toujours fermées.

Néanmoins, la situation est en train de se débloquer petit à petit, et il est par exemple possible pour les expatriés résidant à Hong-Kong (et vaccinés contre le virus) de postuler à un visa chinois.

La Chine est aussi en train de mettre en place un passeport numérique afin de permettre à ses ressortissants de faciliter leur rentrée en Chine.

Alors bien sûr, cela ne concerne qu’une fraction minime de la population. D’autant plus que pour le moment, il n’y a toujours pas de dates pour un retour des étudiants étrangers en Chine. Mais c’est de bonne augure et certains commencent à anticiper une possible réouverture des frontières chinoises pour fin 2021.

Choisir la meilleure ville chinoise

Exemple d'une ville universitaire en Chine

La première question à se poser est « dans quelle ville souhaitez-vous étudier en Chine ? ». Et oui, car la Chine c’est grand !

Or, beaucoup d’étudiants ont tendance à ne considérer que Pékin ou Shanghai. C’est dommage, d’autant plus que ce sont loin d’être des destinations idéales, en particulier pour ceux qui prévoient d’apprendre le mandarin sur place.

Autre critère qui aura un impact sur votre humeur et donc sur vos performances d’études, c’est le climat. Contrairement à la France, la Chine est un immense pays et le temps peut radicalement changer d’une ville à l’autre.

Par exemple, certaines villes chinoises possèdent des climats tropicaux accompagnés de 2-3 mois de moussons par an comme Kunming (昆明). Alors que d’autres au contraire possèdent des climats continentaux secs où il fait très chaud l’été et très froid l’hiver, comme Pékin (北京). Pensez donc à vous renseigner sur le climat des 4 saisons dans votre future ville d’études en Chine.

Financer vos études avec une bourse

Le gouvernement chinois investit beaucoup d’efforts et de ressources pour attirer le plus de talents étrangers possible dans ses universités. Cela passe notamment par la distribution de bourses d’études généreuses aux étudiants occidentaux.

Il existe ainsi de nombreuses bourses, plus ou moins difficiles à décrocher en fonction de votre nationalité, projet d’études, âge et même niveau en mandarin, etc. Mais les plus courantes et les plus distribuées sont probablement celles du gouvernement chinois.

Ces bourses, aussi connues sous le nom de CSC, couvriront tout ou partie de vos frais d’études et vous permettront d’étudier dans des universités renommées en Chine.

Les conditions d’éligibilité sont toutefois « assez obscures » et personne ne sait vraiment quelles sont les conditions pour décrocher ces bourses (le gouvernement chinois ne communiquant que peu sur le sujet même si cela s’améliore).

Pour plus d’informations sur les bourses du gouvernement chinois, rendez vous sur le site officiel du CSC.

Maîtriser les bases du mandarin

Même si la Chine est de plus en plus ouverte sur le monde, encore peu de Chinois ont été en contact avec des Occidentaux et à part ceux qui vivent dans les grandes métropoles internationales comme Shanghai ou Shenzhen, le niveau en anglais de la population chinoise est faible.

Prendre des cours de chinois se révélera donc particulièrement utile, ne serait-ce que pour demander votre chemin, négocier un prix ou même commander à manger dans un restaurant chinois.

Surtout que contrairement aux idées reçues, la langue chinoise est facile à apprendre au début car il n’y a aucune conjugaison ni table de déclinaisons à apprendre (le rêve non ?). Il est donc tout à fait possible de formuler vos premières phrases en mandarin après seulement quelques heures de cours!

Préparez-vous au choc culturel

La Chine est un pays complètement différent de tout ce que l’on peut trouver en Occident. Que ce soit au niveau de la culture, de l’histoire, de la nourriture ou même au niveau des coutumes sociales. Le choc culturel est donc inévitable, même pour les voyageurs les plus aguerris.

En effet, passé l’effet de nouveauté, beaucoup d’étudiants ressentiront le fameux « manque du pays ». Car vivre et étudier en Chine est une expérience différente que simplement y séjourner quelques semaines pendant vos vacances.

Néanmoins, s’y préparer en avance permet d’en apaiser les effets, en particulier pour les étudiants qui prévoient un séjour de longue durée (1 an ou +) en Chine.

Il existe de nombreuses astuces pour combattre le mal du pays. Ma préférée consiste à regarder une comédie française en dégustant un bon petit plat français.

Éviter les arnaques courantes

Une femme découvre une arnaque immobilière sur un logement étudiant en Chine

Rien de plus déprimant que de débuter son séjour en étant victime d’une arnaque.

Par exemple, méfiez-vous des petites annonces de locations qui vous promettent un appartement à un prix anormalement bas. Ce sont généralement des sous-locataires qui essayent de vous refourguer leur bail.

Sauf qu’une fois les clés remises (et la caution payée) ils disparaissent dans la nature et le propriétaire de l’appartement (le vrai) débarque quelques semaines plus tard pour vous demander de quitter les lieux au plus vite.

Préférez donc toujours passer par une agence de location (de préférence de grandes agences). Car même si les frais d’agence seront à votre charge, ils s’occuperont de négocier avec le propriétaire en cas de pépin.

Le mot de la fin

Vous connaissez maintenant mes 5 meilleures astuces pour réussir vos études en Chine. En réalité la liste est encore longue et j’aurais pu mentionner les petits boulots qui peuvent constituer des opportunités intéressantes pour se faire une première expérience en Chine.

D’ailleurs de nombreux cursus proposent maintenant des stages de fin d’études dans des entreprises chinoises pour justement donner un maximum de valeur aux étudiants étrangers.

Pour plus d’informations concernant les séjours d’études linguistiques en Chine (notamment en ce qui concerne les visas, le logement et le coût de la vie), je vous invite à découvrir mon guide à ce sujet : Partir étudier le chinois en Chine

Étudier en Chine est une expérience fantastique qui ne laissera personne indifférent. Laissez-nous d’ailleurs en commentaire vos impressions si vous avez déjà tenté vous-même l’expérience!

Portrait d'Alexandre Guyot de Chinois Tips
Article rédigé par Alexandre Guyot,
fondateur de Chinois Tips.
Cours en ligne, formations vidéo, guides pratiques, podcasts… Ce site regorge d’infos pour apprendre le mandarin en autodidacte. Et en vous inscrivant sur son site, Alex vous envoit tous les matins une nouvelle astuce pour progresser!

Laisser un commentaire

Restons connectés

Toutes les pistes à explorer pour étudier à l’étranger

Etudier à l'étranger à l'Université Columbia aux USA
Avant ou après le bac, vous voulez étudier à l’étranger ? Quelles sont les pistes à explorer pour préparer un séjour longue durée dans un collège, un lycée ou une université à l’étranger ? Budget, dossiers, logement... vous saurez tout !

Que cherchez-vous ?