Notre dossier sur les certifications d’anglais vous aide à connaitre tous les tests qui existent, à choisir le bon, et à vous préparer pour réussir !


Offre spéciale réservée à nos lecteursVous aimeriez utiliser votre anglais dans un cadre professionnel, en France et à l’étranger ? Afin d’étoffer votre CV et de convaincre d’éventuels recruteurs, nous vous conseillons de disposer d’un outil reconnu pour mesurer votre niveau. Le TOEIC (Test of English for International Communication) est un test d’évaluation proposé par l’organisation américaine ETS. Mesurant votre aptitude à comprendre et dialoguer en anglais dans un contexte professionnel, il est devenu la référence la plus utilisée dans le monde professionnel ou éducationnel.

Pour atteindre ce but, pas de secret : il faut une préparation sérieuse. S’entrainer efficacement au TOEIC avant de le passer est probablement la clé. Nous avons analysé les retours d’expérience de nos étudiants et avons établi ce que sont, selon nous, les points à prendre en compte pour assurer votre succès.

1. Définir votre objectif

Scores TOEIC illustrés par les objectifs à atteindre sur un terrain de football américain

Renseignez-vous bien sur le test et le score demandés par l’organisme que vous souhaitez intégrer. On parle le plus souvent du TOEIC Listening & Reading, mais il y a en réalité plusieurs types d’examens :
– Le TOEIC Listening & Reading est le plus fréquemment demandé par les universités, il atteste de votre niveau de compréhension orale et écrite.
– Le TOEIC Speaking & Writing atteste de votre niveau d’expression orale et écrite.
– Le TOEIC Bridge évalue les débutants ou niveaux intermédiaires (A1 à B1) en compréhension orale et écrite.

Après avoir vérifié le test qui est requis, il est important que vous sachiez dès le départ quel score vous devez viser. Pour le Listening & Reading, les résultats compris entre 750 et 850 sont considérés comme bons et vous ouvrent de nombreuses portes. Plus vous vous approcherez du score maximum de 990 points, plus vous augmenterez vos chances.

Une attestation de résultat sera donc délivrée pour les personnes ayant obtenu une date de passage et un score. Il comportera une note comprise entre 5 et 495 pour chacune des 2 parties : compréhension orale et compréhension écrite. Évidemment, les exigences quant au score TOEIC requis ne sont pas les mêmes selon les acteurs. Pour intégrer, par exemple, un master ou MBA dans une grande école de commerce il est demandé d’obtenir au minimum un score de 850 points.

2. Calculer votre budget

Le TOEIC Listening & Reading comme le TOEIC Speaking & Writing coûte 131 €. Selon les cas, vous passerez l’un ou l’autre, ou les deux. Il faut rajouter à cela les frais de votre préparation et éventuellement de transport vers le lieu d’examen. Vous aurez également des frais supplémentaires si vous avez besoin d’avoir votre certificat en urgence.

Vous pouvez bénéficier d’aides ou de réductions, si vous êtes demandeur d’emploi, étudiant ou militaire :

  • Votre établissement d’enseignement supérieur peut vous fournir une aide ou vous faire accéder à des tarifs préférentiels.
  • Vous pouvez utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation) pour vous inscrire ou préparer l’examen. Il permet à toute personne en recherche d’emploi ou en poste de suivre une formation de son choix pour obtenir une certification. Pour accéder à ces formations, il faut avoir cumulé tout au long de sa vie professionnelle des heures de travail. Le plafond est de 150 heures.

3. Établir votre planning

Création d'un planning pour préparer le TOEICNous vous conseillons de le faire sous forme de rétro-planning, à partir de la date à laquelle vous avez besoin de votre attestation. Cela vous permettra de déterminer la date limite du passage de l’examen et le temps dont vous disposez pour vous préparer. Calculez le nombre d’heures que vous pouvez consacrer à votre préparation, par jour ou par semaine.

4. Sélectionner votre centre d’examen

Recherchez les centres d’examen les plus proches de votre domicile et vérifiez que vous êtes disponible aux dates indiquées. La plupart des centres organisent un examen par mois, mais les sessions se remplissent rapidement, il faut donc vous inscrire au moins deux ou trois mois à l’avance.

Vous trouverez sur le site de l’ETS tous les centres d’examens en France, ainsi que leurs dates de passages.

5. Réviser à fond

Reprenez vos livres de cours ou procurez-vous des manuels spécifiquement dédiés au TOEIC.

Pour une préparation plus encadrée, vous pouvez choisir la formule GlobalExam. Cet organisme est spécialisé dans la préparation aux principaux tests de langue et vous propose un large éventail d’outils destinés à assurer votre réussite :

  • exercices
  • entraînements écrits et audio
  • suivi personnalisé
  • fiches de vocabulaires et de révisions…

Vous pouvez tester en vous entraînant gratuitement sur leur site.

6. S’entraîner avec des exercices au format TOEIC

Les tests du TOEIC ont une forme bien spécifique, à laquelle il est préférable d’être entraîné. Un exemple : pour le test de compréhension orale, vous serez amené à entendre différents accents. Exercez-vous grâce à des exercices audio de tous horizons, chronomètre en main, pour vous mettre dans les conditions du test.

Pour la compréhension écrite, vous trouverez sur le site de GlobalExam des exercices de textes à trous où il vous sera demandé de choisir le mot manquant avec la bonne forme grammaticale. Pour ne pas vous faire piéger, pensez bien à vérifier la concordance des temps et la logique de la phrase.

7. Passer des examens blancs

Enfin, pour vous sentir fin prêt et n’être surpris par aucun exercice le jour du test, exercez-vous en pratiquant des examens blancs, comme ceux que propose GlobalExam. Vous gagnerez du temps quand vous découvrirez les épreuves, elles vous seront déjà familières.

Alors, envie de vous préparer à votre test de langue ? Profitez d’une offre partenariat sur toutes les formules GlobalExam : -20% avec le code DBL20 sur globalexam.com

Sommaire du dossier - Certifications d'anglais
Comprendre le CECRL
Une infographie pour tout savoir sur les tests d'anglais
Certifications d'anglais, laquelle choisir ?
Préparer et réussir le TOEFL
Préparer et réussir le TOEIC
Tests de Cambridge : comment choisir son test et bien s'y préparer
Tests de Cambridge : une préparation efficace pour collégiens et lycéens
Perfectionner son anglais professionnel

Laisser un commentaire