Accueil » Séjours longue durée » Etudier à l'étranger » Bien choisir son campus aux Etats-Unis

Bien choisir son campus aux Etats-Unis

Nous avons abordé les classements des universités, les programmes, le logement, les activités extra-scolaires, mais choisir une université américaine c’est aussi choisir un campus dans l’un des 50 états des Etats-Unis…

Gros campus aux Etats-Unis - Urbana Champaign

Le campus d’Urbana Champaign dans l’Illinois

Urbana-Champaign (IL), Saint-Louis (MO), Chicago (IL), Manhattan (NY), Austin (TX), Hanover (NH), Boston (MA), Berkeley (CA)… On voit bien sur la carte qu’il y a des différences, mais on a souvent du mal à se représenter concrètement la diversité et l’étendue du territoire américain. Un conseil: allez visiter les universités ciblées dès que vous le pouvez sous peine de déconvenues parfois sévères ! En attendant, voici quelques pistes pour vous aider à réfléchir à la localisation qui vous conviendrait le mieux et aux transports autour du campus, un critère que vous pouvez aussi intégrer dans votre réflexion.

La localisation… posez-vous les bonnes questions:

  • L’anonymat au milieu d’un campus comptant des milliers d’étudiants vous convient-il ? Prendre le bus pendant 40 minutes pour vous rendre d’une classe à l’autre est-il acceptable ? Préférez-vous un campus plus petit, ou un peu plus hipster et parfaitement intégré dans le tissu urbain ?
  • Pouvez-vous supporter un hiver (ou quatre d’affilée !) à -30°C ? la neige en avril ? l’absence de saisons ? l’humidité permanente ? une variation de 25°C en une journée ? Rendez-vous à Chicago, Austin, Miami, Hanover, ou Saint-Louis pour tester l’un et l’autre…
  • Etes-vous plutôt virée en ville ou randonnée dans un parc naturel ?
  • Souhaitez-vous passer votre temps libre avec des étudiants, des internationaux, des familles (enfants et chiens), des costume-cravate, ou des mini Zuckerberg ?
  • Etes-vous plutôt voiture, vélo, ou transports en commun ?
  • Etes-vous plutôt fast-food, produits organiques, ou cuisine française traditionnelle ?
  • Quelle importance attachez-vous aux activités culturelles ?
  • Comptez-vous revenir en France de temps en temps ? Côte Est et côte Ouest sont séparées par quelques 4500 kms, donc il y a évidemment une différence entre un vol Paris-NY de 7h et un voyage de 11h voire 16h avec escale pour atteindre le Texas…

Les transports

Voilà un critère à ne pas négliger même s’il ne figure pas en haut de votre liste. Vous aurez suffisamment à faire à l’université, alors mieux vaut ne pas trop dépenser d’énergie dans les transports.
Si vous allez sur un campus situé en banlieue ou en campagne, que vous avez une voiture (avec permis américain), et que les parkings de l’université ne sont pas trop bondés, pas de problème, passez à l’article suivant! Dans le cas contraire, pensez à prendre en compte les éléments suivants :

  • Taille des campus et localisation des cours : il y a aux USA des universités géantes, ce qui signifie que vos cours seront certainement dispatchés sur plusieurs campus différents, que votre logement ne sera pas toujours à proximité, et que les centres de loisirs peuvent tout simplement être situés sur un campus où vous ne suivez aucun cours. Ce n’est pas toujours le cas heureusement mais parfois, aller d’un endroit à un autre peut s’avérer fastidieux : vous sortez de cours, traversez une partie du campus à pieds pour rejoindre l’arrêt de bus (5 min.), attendez le bus 10 minutes parce que le précédent est passé sous votre nez, faites 20 minutes de trajet en bus, ou plus s’il y a du trafic, marchez (ou courez) à nouveau jusqu’à votre salle de cours (5 min.), arrivez en retard parce qu’il n’y avait que 30 minutes de battement entre les 2 cours… et rebelote pour le cours suivant, ou la salle de sport, ou le bureau des affaires financières parce qu’on vous demande un papier en urgence… Et la qualité des réseaux de bus varient d’un campus à l’autre (pour info celui de Urbana-Champaign n’est pas mal, celui de Rutgers est vraiment mauvais!). Bref, ne dramatisons pas mais parfois on choisira un cours ou une activité en fonction du temps de trajet.
  • Parkings : universités géantes ne signifient pas toujours parkings géants… il n’est pas rare que les étudiants soient en retard faute d’avoir trouvé une place pour se garer. Et pour ne pas avoir de surprises sur votre budget, renseignez-vous sur les tarifs auprès du personnel administratif (d’autant plus que les amendes de mauvais stationnement sont conséquentes!).
  • Services publics : certaines villes ont des systèmes de transports très bien développés (métro, bus, et même l’équivalent des vélib’ comme à NY par exemple). D’autres, un peu moins… Boston est ainsi connue pour ses problèmes de métro et a par ailleurs atteint un niveau de trafic automobile record. Côté budget, les tarifs étudiants aux USA ont souvent rien à voir avec les tarifs étudiants français : dans les grandes villes où le coût de la vie est élevé, il en va de même pour le transport (ex. 75 à 100$/mois à NY).
  • Trains : habiter dans une grande ville en apparence proche de votre université pourrait sembler une bonne idée pour profiter à la fois de la ville et de la vie sur le campus. Vous pourriez par exemple habiter à NY en étant inscrit à Rutgers dans le New Jersey, ou habiter à Chicago en étant inscrit à Urbana-Champaign. Sur le papier, le train est très pratique : temps de trajet acceptable, fréquence des trains, gare proche du campus. Mais la réalité n’est pas forcément si simple et vous pourriez peut-être même regretter la SNCF ! Plusieurs raisons à cela : les trains de fret et les trains à grande vitesse sont prioritaires sur les trains locaux, donc vous pouvez vous retrouver coincés pendant 30 minutes entre 2 stations sans avoir été prévenu en amont ; l’état des voies laisse à désirer et les problèmes techniques sont très fréquents ; et enfin le prix est très élevé. A bon entendeur !

Les questions à se poser :

  • Est-ce que la voiture est une option ? Si oui, quel est le budget (permis, achat, assurance, parking) ? L’avantage : l’essence ne coûte quasiment rien.
  • Où sont situés mes cours ? mes centres de loisirs ? les logements disponibles ?
  • Quels sont les transports gratuits sur le campus et alentours ? Sont-ils bien organisés ?
  • Quel est le ticket mensuel moyen pour prendre le train, le bus hors campus, et / ou le métro ?
  • Quelle est la meilleure combinaison de transports pour gagner du temps et de l’argent ?

Les conseils :

  • Ne sous-estimez jamais les distances, le budget et les problèmes liés au transport.
  • Il vaut peut-être mieux payer 100 ou 200 $ de plus son loyer, et économiser du temps et de l’argent sur les transports. A vous de bien évaluer la situation en amont.

Conclusion : Votre séjour en tant qu’étudiant à l’université américaine sera sans aucun doute une expérience mémorable et enrichissante à plusieurs titres, mais pour avoir une qualité de vie optimale, mettez toutes les chances de votre côté en analysant les pour et les contre de chaque campus.
Dans le prochain article nous parlons de santé et de sécurité, 2 autres sujets à défricher avant de se lancer à l’aventure!

Si vous avez manqué les autres articles sur ce sujet, les voici:

Comparer les universités aux Etats-Unis pour savoir où postuler
Le classement des universités aux USA
Etudier dans une université américaine: les programmes de cours
5 critères pour évaluer vos chances d’être admis dans une université aux USA
Quel budget et comment obtenir une bourse pour étudier aux USA?
Logement et loisirs pour un étudiant aux Etats-Unis
Bien choisir son campus aux Etats-Unis
Santé et sécurité sur un campus universitaire aux USA

Portrait Anne Lise Bighinatti
Article rédigé par Anne-Lise Bighinatti, CEO TradeSherpa.
Looking to expand to, or revamp operations in the USA? TradeSherpa is your smart companion to US expansion.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*