Accueil » Séjours linguistiques » Summer camps » 6 pièges à éviter pour choisir une colonie de vacances aux Etats-Unis

6 pièges à éviter pour choisir une colonie de vacances aux Etats-Unis

Les colonies de vacances aux Etats-Unis attirent de plus en plus de familles françaises mais aussi espagnoles, chinoises et de bien d’autres pays. Pourquoi ces camps d’été sont si attractifs? Comment choisir la colo qui conviendra à un enfant ou à un ado?
Sachant qu’il existe des formules de « summer camp » très différentes les unes des autres et qu’elles sont plus ou moins efficaces en tant que séjour linguistique, voici 6 pièges à éviter dans votre recherche de colonie de vacances aux USA.

1. Eliminer la colonie de vacances aux Etats-Unis entre français…

… Sauf si c’est ce que vous souhaitez! Pour des enfants relativement jeunes ou pour ceux qui veulent avant tout découvrir le pays entre amis, ce type de colonies organisées pour des groupes de français peut se justifier. Mais si votre objectif est de progresser en anglais, oubliez cette option, la tentation de parler français entre français est bien trop grande!
Une alternative existe néanmoins: la colonie de vacances entre français avec des animateurs bilingues ou américains qui ne parleront qu’anglais. C’est ce qu’a créé SILC avec leur gamme Spikolo : des voyages pendant lesquels les animateurs ne communiquent qu’en anglais. Même si les enfants parleront peu anglais entre eux, ils travailleront leur compréhension et auront une première approche de la langue dans la culture du pays.

2. Comprendre la tradition américaine du summer camp

Découvrez les témoignages de jeunes français partis dans un vrai summer camp américain.
Quitte à faire le voyage jusqu’aux USA, autant que ce soit pour une vraie colonie de vacances américaine! Cette immersion linguistique entre jeunes sera ultra-efficace car l’enfant français pourra s’exprimer sans crainte avec ses pairs américains, ceux-ci étant généralement très accueillants et même souvent fervents de nouveaux copains français.

Il faut savoir que le summer camp est une tradition centenaire aux Etats-Unis où la direction de nombreux camps se transmet de génération en génération. Car beaucoup de parents ne prennent qu’une ou deux semaines en congés au moins d’août et envoient leurs enfants dès 7-8 ans dans un summer camp pendant plusieurs semaines.
Ces séjours sont alors l’occasion d’apprivoiser la vie en communauté, de vivre sainement en pleine nature, et de s’ouvrir à de nombreuses activités qu’ils ne pratiquent pas forcément pendant l’année. Les parents choisissent ainsi le camp selon sa philosophie et ses valeurs, et attendent de cette expérience à la fois un enrichissement personnel et de réels enseignements éducatifs et sportifs.

Ainsi selon l’âge et le caractère du participant, vous choisirez un camp qui met plutôt l’accent sur l’aventure, l’esprit d’équipe, la sportivité, l’ouverture aux autres ou le leadership par exemple.

3. Connaître les termes importants en anglais

Pour bien comprendre les atouts des différents camps, il faut s’initier à leur jargon. Voici quelques infos pour vous aider.

A l’opposé des « day camps » à la journée, les « overnight camps » sont des camps de plusieurs jours, à partir de 3-4 jours et jusqu’à 11 semaines.

Enfant sautant dans un lac lors d'une colonie de vacances aux Etats-UnisLe « Traditional Summer camp » est un camp multi-activités établi sur plusieurs hectares en pleine nature, le plus souvent autour d’un lac ou à proximité d’une rivière ou de la plage. La journée est rythmée par plusieurs activités sportives et artistiques, les jeunes de 6 à 17 ans dorment dans des cabanes ou dans des grandes tentes accompagnés d’animateurs, et la plupart du temps les téléphones et tablettes sont interdits.

Les plus gros camps offrent généralement un programme « elective choice » pour chaque tranche d’âge, c’est-à-dire que les enfants choisissent leurs activités, à la semaine ou à la journée. Ils choisissent souvent des activités « majors » qu’ils pratiquent tous les matins avec des instructeurs pour progresser dans ces domaines, alors que les « minors » changeront plus souvent et seront plus pour le fun.

Ces colonies de vacances sont la plupart du temps mixtes, autrement dit « co-ed » (pour co-education) mais il existe aussi beaucoup de camps pour filles ou pour garçons quelque soit l’âge. Ces derniers vous diront qu’il est préférable de se concentrer sur les atouts du camp et non sur ceux du sexe opposé! Par exemple, les filles auront plus envie de pratiquer un sport dit plus masculin sans la présence de garçons, et vice-versa. Ces camps pour garçons ou filles sont parfois élitistes, allant jusqu’à un encadrement d’un animateur pour 2 enfants! Ils sont généralement plus chers, à l’exception de certains camps pour garçons qui se rapprochent plus d’un camp scout et sont donc moins luxueux.

En général les jeunes de plus de 15 ans participent à des programmes LIT (« Leadership in training ») et CIT (« Counselor in training »). Ils profitent des activités du camp tout en se formant pour devenir animateur. Il est toutefois possible de trouver des summer camps traditionnels pour un jeune de 15 à 17 ans qui ne souhaite pas y participer.

4. Evaluer le budget global

Pour éviter de choisir un camp et réaliser ensuite que le budget global dépasse largement ce que vous aviez prévu, mieux vaut avoir en tête tous les éléments et connaitre ainsi le budget à réserver pour la colonie de vacances en elle-même. Au-delà du séjour, il vous faudra prévoir:

  • Le vol à destination de l’aéroport international le plus proche, avec éventuellement un accompagnement par une hôtesse (voyage en UM)
  • Les transferts aéroport jusqu’au camp (organisés par le camp mais en général en option)
  • L’assurance médicale
  • L’assurance annulation si vous souhaitez en prendre une
  • Les options et excursions payantes s’il y en a
  • Quelques dizaines de dollars pour des petites dépenses sur place (les camps conseillent ou imposent un montant à ajouter en crédit pour que les enfants puissent acheter quelques souvenirs à leur boutique ou pendant les excursions).

5. Ne pas foncer tête baissée

Vous connaissez maintenant les mots-clés et votre budget pour le camp, ne vous enflammez pas encore sur le premier camp que vous allez trouver dans ces cordes! Etant donné que l’offre de colonies de vacances aux Etats-Unis est très large, je vous conseille de déterminer d’abord les critères qui sont le plus important à vos yeux. Sinon vous risquez fort de vous égarer sur un camp qui semble attractif mais ne correspond pas vraiment aux besoins de votre enfant.
Souhaitez-vous privilégier l’immersion linguistique (et pourquoi pas, être le seul français?), un sport en particulier, un camp qui inclue des excursions ou des programmes Aventure?

Sachez que les summer camps américains rivalisent d’idées pour séduire les jeunes de tout âge: ski nautique, parcours accro-branches, théâtre, quad, rafting, vidéo, magie… certains proposent jusqu’à 50 activités au choix!

Les américains mettent souvent à profit ces semaines pour se perfectionner dans leur sport favori ou dans une activité artistique. Des camps se sont ainsi spécialisés sur un thème et proposent des infrastructures et des encadrants de haut niveau dans ce domaine (tennis, équitation, ski nautique, basket, etc.). Alors forcément les prix s’envolent, certains parents étant capables d’investir plus de 3000$ pour une session de 2 semaines. Rassurez-vous, il y a cependant différents types de camps, privés ou subventionnés, et tous ne sont pas si chers.

Déterminez vos priorités pour ce séjour linguistique et contactez-nous, nous vous proposons gratuitement une sélection de summer camps en fonction de vos critères.

6. Prendre en compte le nombre de francophones

De 50 à 700 enfants, il y a toutes les tailles et les ambiances sont évidemment très différentes. Le nombre d’étrangers et notamment de français varie également beaucoup, certains camps venant recruter des participants en France en participant à des salons ou en s’alliant avec des organismes de séjours connus des français.
Ce critère est important surtout si l’enfant n’a pas trop envie de faire l’effort d’éviter les francophones pendant son séjour. Nous pouvons vous préciser le degré d’immersion de chaque camp, cela fait partie des informations que nous vous envoyons avec les descriptifs des camps que nous vous suggérons. Certains camps n’accueillent quasiment pas de francophones et vous aurez des chances d’être le seul français. Ils ne sont pas connus en France car ils n’ont pas besoin de faire de pub à l’étranger et sur internet, le bouche-à-oreille entre américains leur suffit. C’est le genre de camps que nous vous suggérons, le top du top du séjour linguistique!

Cependant, n’oubliez pas que les directeurs de summer camps sont bien conscients de l’objectif linguistique des participants étrangers et qu’ils prennent soin que tous parlent anglais et s’intègrent sans difficulté. Le nombre d’encadrants par enfant est souvent élevé et permet une attention particulière envers les plus timides.

La colonie de vacances aux Etats-Unis, fun et basé sur une pédagogie positive, est une expérience à vivre tant pour son immersion linguistique que pour l’enrichissement personnel de l’enfant. Il n’y a pas de meilleur moyen pour progresser en anglais que de se retrouver entre jeunes du même âge autour d’activités ludiques. En évitant les pièges afin de choisir un vrai summer camp adapté à vos besoins, vous partirez pour une aventure qui en vaut vraiment la peine.

Je veux recevoir des suggestions de summer camps

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*