Accueil » Expatriation » Conserver le français » Le programme de scolarité internationale et les cours à la carte du CNED

Le programme de scolarité internationale et les cours à la carte du CNED

Logo CNEDLe CNED, vous connaissez, c’est l’organisme reconnu par l’Etat qui offre la possibilité de suivre à distance un enseignement scolaire ou supérieur français. Les programmes de scolarité complète ou partielle du CNED couvrent tous les niveaux. Vous avez le choix entre plusieurs formules:

La scolarité complémentaire internationale

Pour les expatriés, le CNED a développé un programme de scolarité complémentaire internationale pour suivre 3 disciplines fondamentales dans chaque niveau en bénéficiant de cours allégés. Du CP à la Terminale, ces 3 disciplines diffèrent légèrement mais jusqu’en seconde on retrouve globalement le français, les maths et l’histoire-géographie. Les cours sont répartis en unités et des devoirs corrigés par des professeurs permettent de situer le niveau de votre enfant. Il peut également y avoir des devoirs à l’oral, qui seront corrigés par écrit ou par oral.
L’avantage de suivre les cours du CNED, c’est qu’il délivre en fin d’année une attestation de suivi, pour peu que 75% des devoirs aient été effectués dans chacune des matières. En plus de cette attestation, comme le CNED est sous la tutelle de l’Education Nationale, vous pouvez demander au conseiller culturel de l’ambassade de France de votre pays d’expatriation d’établir une certification du niveau atteint en fonction des résultats obtenus dans l’établissement local et au CNED.

Pour le primaire, le coût est de 520 €. A partir du collège vous pouvez opter pour la version numérique uniquement (410 € collège et 440 € lycée), ou celle avec les cahiers de leçons et d’exercices en plus du numérique (580 € collège et 630 € lycée). Certes, le volume de chaque cahier va peut-être décourager un peu votre enfant mais c’est quand même plus pratique pour travailler directement dessus. De plus, ils sont relativement agréables à parcourir, les leçons et les exercices sont variés, des CD sont joints aux cahiers, les corrigés sont clairs… mais ça reste un cours de français, maths ou histoire-géo, plutôt rébarbatif pour la plupart des enfants quand il faut s’y remettre après l’école, donc il va donc falloir les motiver et les aider.

Cette scolarité complémentaire internationale est donc valable si vous souhaitez que votre enfant travaille les 3 matières fondamentales et non pas que le français, et si vous l’aidez à aménager son temps (et le vôtre) pour cela. Il faudra travailler plusieurs heures par semaine pour travailler les lecçons et rendre les devoirs dans les 3 matières.

Les cours à la carte

Vous pouvez aussi opter pour les « cours à la carte libres » du CNED et choisir ainsi une seule matière, ou 2 ou autant que vous voulez. Si vous voulez vous concentrer sur le maintien du niveau de français de votre enfant pendant son expatriation, c’est une bonne option à étudier.

Pour le primaire, il existe une formule classique et une renforcée. La classique est disponible pour toutes les matières, sachant que pour le français il est recommandé de prévoir 5h de travail par semaine, pour les maths 4h, et pour les autres matières 1h. En français par exemple, il y a 10 unités et 6 à 8 évaluations écrites, et autant à l’oral. Le coût démarre à 210 € pour une matière et est dégressif si vous en prenez plusieurs.

Pour le collège vous pouvez choisir entre la formule classique et la formule allégée. La classique demande de rendre entre 8 et 12 devoirs selon les matières alors qu’il n’y en a que 3 à 6 dans la formule allégée. Les prix sont de 200 et 260 € pour une matière et sont également dégressifs.

Pour le lycée c’est le même fonctionnement que le collège, avec des ajustements selon les spécialisations en première et en Terminale.

En fin d’année le relevé de notes permet d’attester avoir suivi cette formation.

Avis et témoignages

Beaucoup de parents choisissent sans hésiter les cours du CNED car ils préfèrent un enseignement reconnu par l’Etat et pensent que ce sera facile d’ajouter 1 ou 2 matières au programme que suit l’enfant à l’école. N’oublions pas que nos enfants doivent s’adapter à un autre système scolaire et qu’ils vont être comme nous bien occupés à découvrir le nouveau pays, sa culture, sa langue. Les week-ends en voyage, l’accueil des amis et de la famille viendront troubler le rythme quotidien qu’on voudrait imposer. N’hésitez-pas à opter pour une formule allégée, au moins la première année, et vous verrez ensuite. Certains parents ont été déçus car leurs enfants se sont démenés pour avaler les leçons du CNED pour finalement ne pas recevoir de bonnes notes à montrer à leur future école.

La difficulté qui revient le plus souvent dans les témoignages de familles expatriées qui suivent le CNED est le nombre d’unités et leur volume. Anne nous l’explique après avoir testé les cours à la carte en français (formule classique) : « Pour mon fils en 6ème, on a reçu des gros manuels avec 10 unités, chacune à valider avec un devoir. Il y avait environ 10 séances par unité qui nécessitaient en moyenne une heure. Quand on s’est construit le planning, on avait une centaine de sessions de travail à programmer dans l’année, sans compter les 10 devoirs à rendre. On n’a pas pu tout faire car il aurait fallu près de 3 heures par semaine afin de le laisser souffler pendant les vacances. Et sans coupure, je risquais vraiment de voir le français lui sortir par les oreilles! ».

Pas de panique, vous n’êtes pas obligés de rendre tous les devoirs et de vous mettre une pression d’enfer. Vous pouvez aussi prendre un tuteur pour aider votre enfant à suivre le programme. Si vous n’avez pas de professeur dans votre région ou si le coût est trop élevé pour des cours à domicile, réfléchissez aux professeurs à distance. J’ai testé cette méthode et mes enfants étaient bien plus concentrés et attentifs qu’avec moi, et cela avec un professeur qui était pourtant à des milliers de kilomètres! Plus d’infos à ce sujet ici.

Prenez donc soin de réfléchir en famille avant de choisir un programme du CNED. Il y a aussi d’autres cours à distance qui suivent le programme de l’éducation nationale et permettent de valider les compétences de votre enfant. C’est l’objet des autres articles de ce dossier :

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*