Accueil » Ecoles, Formations, Bilinguisme » Méthodes de langues » Améliorer son anglais en l’intégrant facilement dans son quotidien

Améliorer son anglais en l’intégrant facilement dans son quotidien

Améliorer son anglais sur le long terme

Vous avez besoin de progresser en anglais, pour un nouveau job, un voyage, une plus grande ouverture à l’international? Good… nous sommes là pour vous aider! On imagine que beaucoup d’entre vous ont déjà essayé des méthodes dont les résultats n’ont pas été à la hauteur de leurs espérances, mais avouons-le c’est souvent parce qu’on ne va pas jusqu’au bout ou qu’on ne respecte les challenges qu’on s’est fixés. Manque de temps, de motivation ou d’objectif bien identifié, le résultat est le même, un abandon et un découragement pour s’y remettre.
Pourtant une nouvelle année a commencé et une petite voix (celle remplie d’espoir qui vous fait prendre plein de bonnes résolutions) vous susurre qu’il faudrait quand même retenter quelque chose. Alors cette fois, nous vous livrons un secret pour réussir, et les bonnes idées qui vont avec…

Semez de l’anglais dans votre quotidien !

Améliorer son anglais dans les activités quotidiennes (sorties, transports, lectures...)L’apprentissage de l’anglais doit s’intégrer complètement dans votre quotidien (oui, ça c’est le secret!): cela signifie que vous n’allez pas vous fixer 1/2 heure d’anglais par jour en vous efforçant de tenir laborieusement ce rythme sur un long terme mais plutôt, que vous allez petit à petit intégrer des activités en anglais dans votre quotidien. Ce ne sont pas des nouvelles choses ou des activités rébarbatives à ajouter, il s’agit de remplacer ou de compléter ce que vous faîtes régulièrement par des petites touches d’anglais. Les innovations technologiques permettent de faire des miracles en matière de langues étrangères et souvent à moindre coût, voici donc quelques idées variées pour ajouter chaque semaine une activité en anglais à votre agenda. De l’avis de tous, c’est le meilleur moyen pour progresser sur le long terme en prenant du plaisir, et dans peu de temps améliorer votre anglais avec ces nouveaux outils d’apprentissage sera devenu un réflexe aussi naturel que d’aller acheter le pain!

Les bonnes idées pour y arriver

Encore faut-il réussir à parsemer d’anglais son quotidien de façon ludique ou agréable, me direz-vous. Alors voici nos conseils pour apprendre, écouter, répéter et pratiquer, bref pour améliorer son anglais de façon significative.

Apprendre

  • Progresser grâce à une application mobile. Choisissez une appli qui correspond à vos attentes (niveau, progression attendue, communauté intégrée) pour sauter dessus dès que vous avez 5 minutes. C’est un excellent moyen d’accéder régulièrement et facilement à des leçons d’anglais et ça marche pour tous les âges et tous les niveaux, le tout est de bien la choisir. Nous apprécions beaucoup Gymglish pour les niveaux intermédiaires ou confirmés (lire notre article ici), pour les débutants il y a Duolingo qui est très bien notée par de nombreux polyglottes, mais il en existe d’autres, notre rubrique Solutions web et mobiles en parle.
  • Lire les news en anglais. Google News pour les plus avancés ou des sites comme celui de la BBC vous permettent de suivre les actualités en anglais. Trop difficile pour votre niveau? Essayez News in levels, les articles y sont présentés sous 3 niveaux au choix et vous familiarisent avec la présentation des nouvelles en anglais. Ce qu’on aime: dans les niveaux 1 et 2, on trouve un court article et un podcast pour écouter le texte avec le bon accent, alors que dans le niveau 3 l’article est plus dense et il inclut la vidéo d’un journal télévisé ou d’une actu sur le web. Si vous êtes débutant, vous pouvez ainsi comprendre le contexte avec l’article à votre niveau puis regarder l’actualité en images dans le niveau 3 en essayant de comprendre plus de détails.
  • Lire un livre en anglais, adapté à son niveau et si possible avec une aide intégrée pour ne pas avoir besoin de se référer à un dictionnaire. Avec les liseuses comme Kindle on a maintenant l’opportunité de regarder très facilement la définition d’un mot, en français ou en anglais. Sinon vous pouvez garder à vos côtés votre smartphone avec une appli comme « English French Dictionary », c’est moins immédiat mais aussi efficace. Gardez en tête que cette lecture doit rester un plaisir, donc visez des livres à votre portée. Pour les plus jeunes, consultez notre article sur les livres en anglais pour enfants et ados.
  • Vous êtes sur les réseaux sociaux ? Abonnez-vous au flux d’un ou deux sites qui proposent régulièrement des expressions ou des règles de grammaire sous forme de flashcards ou autres visuels représentatifs. Ne cherchez pas à tout retenir à chaque fois, choisissez ce qui vous est le plus utile et quand vous avez l’occasion de pratiquer la langue, lancez-vous des défis pour réutiliser ce que vous avez appris récemment. Et pourquoi pas aussi paramétrer vos applis pour que leur interface soit dans la langue que vous apprenez, c’est un bon moyen de vous y exposer plus que quotidiennement!
Rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter vous aurez ainsi des idées de profils intéressants à suivre.

Ecouter

  • Les podcasts sont un bon format pour combler les temps morts, ceux où l’on n’a pas forcément le moyen de regarder une vidéo (en conduisant par exemple!). Ils incluent souvent des explications et éventuellement des exercices, vous pouvez télécharger ceux du British Council ou de ESL Podcasts par exemple.
  • Regarder vos séries ou vos films préférés en VO, un classique qui demeure efficace. Choisissez d’abord ceux que vous avez déjà vus et revus, et regardez-les en VO cette fois en vous concentrant sur les dialogues. N’hésitez-pas à faire pause de temps en temps pour noter une expression que vous aimez ou un mot important à retenir. Vous pouvez aussi utiliser Fleex pour regarder en VO des films et séries avec un sous-titrage adapté à votre niveau, ou encore le nouveau Woodpecker Watch qui associe également un dictionnaire aux sous-titres et vous fait réviser les mots appris.
  • Ecouter les conférences TED en anglais, non seulement elles sont captivantes et en plus les intervenants natifs anglophones parlent un anglais de tous les jours.
  • Vous aimez la musique? Jouez à compléter les paroles de clips musicaux connus sur Lyrics Training. Vous pouvez choisir parmi 4 niveaux de difficultés et travailler ainsi votre compréhension orale et votre vocabulaire.

Répéter

  • Le joli carnet, un truc de filles? Pas forcément. Même si ce n’est pas votre truc d’écrire vos notes dans un beau carnet à travers des chapitres bien ordonnés et joliment décorés, nous vous conseillons vivement de gribouiller sur ce qui peut ressembler à un carnet tout ce que vous voulez retenir et qui sera vite oublié si vous ne vous le répétez pas un minimum de fois. Il n’y a pas de miracle, la répétition est l’une des clés pour apprendre une langue. Alors forcez-vous à noter ce que vous apprenez d’une manière qui vous parle.
    Exemple de carnet de notes pour améliorer son anglais

    Un exemple pour les plus de 30 ans!

Relisez régulièrement votre carnet (le soir en vous couchant, le matin au petit-déj…) et supprimer peu à peu ce que vous savez définitivement.

  • S’inscrire à un site d’échange de conversations. Rien de tel que de parler à un inconnu pour pratiquer l’anglais sans crainte d’être jugé. Et en changeant d’interlocuteur vous répétez un sujet que vous devez maitriser. Vous devez préparer un entretien d’embauche? Entraînez-vous à vous présenter et même à raconter vos expériences professionnelles. Certaines communautés permettent de dialoguer avec des natifs anglophones, d’autres avec des apprenants comme vous. Pour en savoir plus, consultez nos articles sur ces sites.

Pratiquer

  • Chanter sous la douche. Parce qu’à cet endroit la peur de l’erreur n’existe plus, parce que le rythme et la mélodie d’une chanson aident à retenir les structures et les expressions, et parce que ça fait du bien! Evitez quand même le « chewing-gum », imprimez sur internet les paroles de la chanson et relisez-les avant de rentrer dans votre douche! Une fois que vous vous serez bien entraîné sous la douche, vous pourrez chanter en karaoké… le site Acadezik propose une multitude de chansons.
  • Participer à des rencontres avec des natifs. C’est peut-être un exercice plus difficile et moins facile à intégrer fréquemment dans son agenda, mais c’est une expérience intéressante à tenter au moins une fois. Si vous aimez, vous y reviendrez sans effort. Meetup et le Polyglot Club rassemblent des communautés internationales et organisent des événements dans les grandes villes. Il y a aussi Franglish qui vous réunit sous forme de speed dating. Là aussi, nous préparons un article plus détaillé dans la rubrique Rencontrer des étrangers.
  • Améliorer son anglais avec le casque Pronounce. Si vous voulez progresser et travailler votre accent, vous pouvez essayez cette nouvelle technologie brevetée plutôt originale: mettez le casque Pronounce, lisez à voix haute un livre en anglais, vous parlerez dans un petit micro qui renverra à vos oreilles votre voix avec des sonorités légèrement modifiées, vous permettant d’assimiler plus facilement le rythme et les intonations de l’anglais. Ayez le réflexe de mettre ce casque quand vous lisez le soir ou quand vous participez à des échanges par skype car il faut l’utiliser régulièrement pendant une période pour que ça fonctionne.

Vous l’avez compris, c’est en favorisant les situations dans lesquelles vous apprenez sans vraiment en avoir conscience que vous progresserez le plus, et souvent avec plaisir. Fouinez sur ce site pour trouver d’autres bons plans qui correspondent à vos activités quotidiennes et à vos centres d’intérêt de façon à acquérir de nouvelles habitudes pour parler anglais.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*