Accueil » Ecoles, Formations, Bilinguisme » Ecoles bilingues » Living School, une école éco-citoyenne innovante

Living School, une école éco-citoyenne innovante

Living School recrute! L’école recherche des enseignants natifs anglophones, contactez-les via leur site web.

La raison d’être de l’école Living School

L’histoire de Living School et de sa fondatrice, Caroline Sost, témoigne de la vocation éco-citoyenne de l’école. Mais c’est quoi une école éco-citoyenne ? Vous allez le comprendre et peut-être même, voir cette pédagogie comme une évidence si pour vous l’école doit être un lieu d’éducation et d’épanouissement plutôt qu’un lieu d’instruction.

Caroline Sost a découvert la pédagogie et l’importance du savoir-être en participant au master pour le développement du leadership éthique créé par Edel Gött et Rina Marsot. Ce master a marqué une pause salutaire dans sa carrière en ressources humaines qui s’avérait être une course en avant l’éloignant peu à peu de ses valeurs (on imagine qu’un bon nombre de cadres trentenaires et quarantenaires vont se reconnaître dans ce cas de figure… alors un rapide aparté : si le défi de se retrouver soi-même pour accéder à son plein potentiel vous interpelle et que vous vous verriez bien changer de voie ou de perspective pour contribuer à un monde meilleur, nous vous recommandons la lecture de Now or Never, l’urgence d’agir, d’Edel Gött).
Ainsi, après 3 ans de réflexion et de construction du projet, une petite école innovante est née dans le 19ème arrondissement de Paris. Une école bilingue qui propose aux parents de collaborer avec l’équipe pédagogique pour accompagner ensemble leur enfant dans son épanouissement. Parce qu’un enfant bien dans sa tête sera bien avec les autres et pourra alors ouvrir son cœur au monde et avoir envie de devenir un acteur du changement. L’ouverture au monde passe par l’apprentissage d’autres langues et d’autres cultures, le bilinguisme est donc au coeur de l’enseignement.

Le savoir-être par l’exemplarité

L'épanouissement à Living SchoolDès la maternelle, le savoir-être s’apprend avec une pédagogie adaptée aux enfants : ils développent leur potentiel en découvrant leur « trésor » et ils apprennent à dominer leur ego en chassant le « crocodile » qui est en eux. L’équipe enseignante est recrutée avant tout sur sa capacité à transmettre ce savoir-être par l’exemplarité et à donner l’envie de participer à des projets pour la planète. La concrétisation de projets menés par les enfants permet à la fois de recevoir un enseignement dans une ou plusieurs matières et de comprendre que chacun d’entre nous peut à son niveau œuvrer pour un monde meilleur. C’est par exemple avec la visite du chef indien Raoni que les enfants ont discuté des enjeux de la déforestation, ou encore c’est en récoltant des fonds grâce à leurs dessins que l’association Action Contre la Faim a nourri 7 enfants pendant un an.
Ces enfants écocitoyens, responsabilisés sur les problèmes de la planète et conscients de leur potentiel, veulent ainsi agir pour le changement avec l’aide de leurs enseignants et de leurs parents.

L’implication des parents

Car les parents sont aussi concernés. Même si être enseignant à Living School est une véritable vocation, il serait illusoire de penser que l’épanouissement de l’enfant repose sur l’école. Et pour aider les parents à devenir eux aussi exemplaires et à participer à la pédagogie du savoir-être, ils s’engagent à assister à 2 ateliers la première année, puis un par an ensuite, ainsi qu’à réaliser quelques missions pour la classe (1 heure par an au minimum, rien de très contraignant mais un bon moyen de voir les 2 parents s’impliquer dans la vie de l’école).
Les parents collaborent ainsi avec l’équipe enseignante et mettent à profit la pédagogie de l’école dans leur quotidien. Les cahiers de vie permettent par exemple d’exposer à la classe ce que l’enfant a fait en-dehors de l’école, et les cahiers de réussite, outil de valorisation et de confiance en soi, s’utilisent à la maison comme en classe.

Une journée à l’école

Les locaux de Living School
Nous avons rencontré plusieurs membres de l’équipe pédagogique qui ont tous évoqué avec enthousiasme et conviction les raisons du bien-être dans l’école. L’un d’eux nous a raconté le déroulement d’une journée à Living School:

  • Entre 8h30 et 9h les enfants arrivent et se rassemblent, l’un d’entre eux va mener l’éveil corporel, assisté par un adulte.
  • Un enseignant francophone est attribué à chaque classe, il est souvent accompagné d’un stagiaire et la moitié du temps de l’enseignant anglophone qui assure la classe en anglais. Chez les petits, on apprend l’anglais avec la méthode Letterland.
  • L’enseignement est souvent basé sur l’expérience, on apprend beaucoup à travers les projets qui sont menés ensemble et même les maths s’acquièrent dans la manipulation. On applique aussi certains principes de l’école Montessori. Les programmes d’apprentissage pour chaque classe sont alignés avec les standards nationaux d’éducation aux Etats-Unis (Common Core Standards).
  • A midi, des bons petits plats bio sont réchauffés et servis dans la grande salle qui sert de réfectoire.
  • La récréation se passe souvent au parc des buttes Chaumont qui est à 5 minutes de l’école et qui permet de varier les espaces de jeux.
  • Les enfants collaborent et s’entraident d’autant plus dans les diverses activités que les classes sont de 2 ou 3 niveaux. Si les enseignants doivent jongler avec ces écarts, les élèves profitent de cet esprit d’entraide et de la personnalisation qui va avec (du CE2 au CM2, il y avait cette année 13 élèves).
  • L’école se termine à 16h30 mais des activités sont proposées ensuite : cours d’espagnol, marionnettes, etc…

Des cours d’anglais ouverts à tous

Living School s’est ouverte à ceux qui n’y sont pas scolarisés pour des ateliers d’anglais et des journées d’immersion le mercredi.

  1. Vous pouvez participer au Wednesday club le matin et/ou l’après-midi. A travers des ateliers thématiques et un grand nombre d’activités variées, cette formule permet de profiter de l’immersion en anglais et de l’éducation au savoir vivre ensemble et à l’écocitoyenneté sans être scolarisé à cette école.
  2. Des ateliers d’anglais les lundis de 17 à 18h accueillent également des enfants de 4 à 10 ans qui souhaitent apprendre l’anglais avec les repères de la pédagogie innovante de Living School. Avec bienveillance et enthousiasme, Julie (une enseignante anglophone américaine de l’école) s’attache à donner à ce petit groupe de 10 enfants la confiance en soi pour se lancer à l’oral et à l’écrit en anglais.

Une école innovante, attachante et rafraîchissante !

Grâce à la pédagogie positive et joyeuse de l’école et au regard porté sur leur potentiel, les enfants sortant de Living School auront probablement quelques atouts supplémentaires par rapport à beaucoup d’autres : un niveau d’anglais leur ouvrant les portes à l’international, une bonne dose de confiance en eux, et beaucoup d’idées de réponse à la question que chaque enfant se pose à un moment donné : qu’est-ce que je veux faire de ma vie, qu’est-ce que je peux faire pour apporter quelque chose à la planète et au monde?
Désormais Caroline Sost contribue également à plusieurs initiatives autour de l’économie positive et de l’évolution (ou de la révolution ?) de l’éducation en France. Souhaitons-lui que son école fasse des petits pour que beaucoup d’autres enfants puissent en bénéficier et que les plus grands puissent continuer dans le secondaire.

Living School en bref
Adresse : 6, rue Georges Auric et 6, allée Darius Milhaud, 75019 Paris
Tel : 01 42 38 92 44
Site web : www.livingschool.fr
Catégorie d’établissement : privé hors contrat
Directrice : Caroline Sost
Coût : 7-8 K€
Uniforme : non
Nombre d’élèves : environ 80
Nombre d’élèves par classe : 13 à 23 selon les niveaux
Ages acceptés : 2 ans et demi à 11 ans

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*